Show simple document record

dc.contributor.advisorDéry, Claude
dc.contributor.authorDesmarais, Danielle
dc.date.accessioned2020-02-26T16:52:03Z
dc.date.available2020-02-26T16:52:03Z
dc.date.created1990
dc.date.issued1990
dc.identifier.isbn0315612266
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16483
dc.description.abstractSaccharopolyspora hirsuta souche 367 est un actinomycète producteur de nodusmicine, un antibiotique de la classe des polykétides. Récemment, une corrélation a été établie entre la production des polykétides et la présence de séquences d'ADN partiellement homologues aux gènes de synthase du polykétide actinorhodine. L'objectif de notre travail consistait donc à isoler de tels gènes chez S. hirsuta 367 et à les exprimer chez un (des) hôte(s) hétérologue(s). Une banque partielle d'ADN de S. hirsuta 367 a été construite dans le vecteur lambda 2001 de Escherichia coli. Les recombinants ont été criblés par élimination de populations en utilisant le gène acIl du polykétide actinorhodine de Streptomyces coelicolor A3(2). Un phage recombinant possédant une séquence d'ADN homologue aux gènes actl et actlll a été isolé et caractérisé. Cette séquence d'ADN de 11,7 Kpb a été clonée dans le vecteur plasmidique pIJ702 et transformée successivement dans les souches: Streptomyces lividans TK24 et Str. coelicolor TKl7. Cette séquence (et certains dérivés) a été utilisée pour des études d'expression in vivo et a la capacité 1- de restaurer la production d'actinorhodine (ou un pigment similaire) chez le mutant actl, TK.17 et 2- de stimuler une nouvelle activité antibactérienne chez les souches TK24 et TK17. Nos observations suggèrent que cette sequence d'ADN contient de l'information génétique nécessaire à la biosynthèse d'un polykétide. Les deux extrémités de cette séquence de 11,7 Kpb ont été utilisées pour cribler une banque génomique complète de S. hirsuta 367 dans le but d'isoler l'ensemble des gènes de biosynthèse de la nodusmicine. Les séquences d'ADN adjacentes ont été isolées et cartographiées, et finalement une molécule de 32,6 Kpb a été construite dans le vecteur pUC18. Cependant toutes les tentatives de transformation dans Str. lividans fK24 ont été vaines. Cette molécule sera un outil précieux pour des études futures
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Danielle Desmarais
dc.subjectBiosynthèse
dc.subjectMicrobiologie
dc.subjectBactéries
dc.titleClonage et expression de gènes d'un polykétide de saccharopolyspora hirsuta souche 367
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiologie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record