Show simple document record

dc.contributor.advisorVilleneuve, Alain O.
dc.contributor.authorMarcelo, Sanches de Paulafr
dc.date.accessioned2020-02-20T16:08:17Z
dc.date.available2020-02-20T16:08:17Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2020-02-20
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16457
dc.description.abstractLa performance de nombreuses organisations dépend de leur capacité à exploiter les possibilités offertes par les systèmes d'information (SI) et a fortiori, de leur aptitude à les implanter avec succès. Au cours des dix dernières années, l'industrie des Tl a connu de profondes transformations. La stratégie de reconfiguration des processus d'affaires pour tirer le meilleur parti des Tl a été bien comprise par les gestionnaires et les systèmes ERP ont émergé comme étant la solution d'intégration de ces processus. Pourtant, plusieurs études rapportent qu'en général les implantations de systèmes ERP ne sont pas teintées de succès. Par exemple, selon le Standish Group (2004) à peine 30% des implantations ERP sont un succès. Dans la même veine, une étude par la British Computer Society (2000) rapporte, quant à elle, un maigre 13% de succès. Bien que les études rapportent des résultats quelque peu différents, on peut quand même conclure que le succès dans les implantations de systèmes ERP n'est généralement pas au rendez-vous. Il en résulte donc un intérêt particulier à vouloir étudier ce type de système et notre intérêt d'approfondir nos connaissances sur ce sujet particulier. Les projets de ERP sont souvent les plus difficiles à gérer dans le portefeuille des systèmes d'information d'une entreprise. Cela est principalement causé par le fait que les solutions ERP sont porteuses de caractéristiques spécifiques, qui mènent généralement les entreprises à des changements organisationnels et technologiques très importants. Les ERP ont des impacts aussi bien sur ceux qui utilisent les Tl que sur ceux qui offrent des services en Tl, c'est-à-dire qu'il y a des changements organisationnel, stratégique, technologique, structurel et humain immenses dans les organisations. De ce fait, pour mettre en place un système ERP, les gestionnaires de projet doivent avoir des compétences particulières, des habiletés en Tl et en gestion à cause de l'amplitude du projet. Aujourd'hui, la gestion de projet apparaît comme un des facteurs-clés du succès pour l'implantation de projets de Tl (Standish Group 2004). Plusieurs recherches mettent en évidence des modèles de compétences, comme le travail du Project Management Institute (2002) et celui de Gould et Freeman (2004), qui proposent un cadre de référence des compétences en gestion de projet. D'autres travaux définissent la compétence comme étant non seulement l'intégration, mais aussi la mobilisation du savoir, du savoir-faire et du savoir-être pour traiter efficacement une situation (Bassellier, Reich et Benbasat, 2001). Mais ces études ne sont pas toujours précises quant à l'importance relative des compétences identifiées en gestion de projet.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marcelo Sanches de Paulafr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectGestion de projetfr
dc.subjectSystèmes ERPfr
dc.subjectSystèmes d'informationfr
dc.titleUne étude de la compétence du gestionnaire de projet dans le succès de l'implantation du système de ERPfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSystème d'information et méthodes quantitatives de gestionfr
tme.degree.grantorÉcole de gestionfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Marcelo Sanches de Paula
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Marcelo Sanches de Paula