Show simple document record

dc.contributor.advisorMarcos, Bernardfr
dc.contributor.advisorPayre, Guyfr
dc.contributor.authorVeillette, Michelfr
dc.date.accessioned2014-05-14T19:57:02Z
dc.date.available2014-05-14T19:57:02Z
dc.date.created1996fr
dc.date.issued1996fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1643
dc.description.abstractTrois questions importantes se posent à l'élaboration de systèmes d'aide au diagnostic. Quels sont les éléments de la connaissance indispensables au diagnostic? Quelle forme doit prendre la représentation de la connaissance pour être facilement exploitée par l'ingénieur? Comment doit-on organiser ces éléments et quels sont les mécanismes de traitement impliqués qui facilitent l'adaptation du système informatique aux diverses installations rencontrées? C'est à ces questions que cette thèse s'adresse. L'objectif de cette thèse est d'élaborer un mode de représentation de la connaissance qui soit proche des formalismes et des modèles employés par l'ingénieur et qui puisse organiser la connaissance en entités correspondant aux éléments d'une installation à diagnostiquer. Cette représentation de la connaissance repose sur la notion de composante qui regroupe dans une entité les éléments de connaissance relatifs à cette composante. La composante procure la souplesse et rend explicite l'organisation fonctionnelle et structurelle des éléments physiques et conceptuels de l'installation. Chaque composante intègre la description des connaissances relatives aux entrées et sorties, aux paramètres internes, aux comportements, aux modèles de panne, aux fonctions et aux heuristiques de ces éléments. Pour faciliter l'exploitation de la représentation par l'ingénieur, le formalisme exprime les relations algébriques, qualitatives et descriptives des modèles utilisés par celui-ci. Pour ce faire, le formalisme combine les aspects algébriques de la connaissance avec la logique des prédicats, ce qui constitue un des aspects originaux de cette thèse. Ce lien avec la logique des prédicats apporte un support théorique qui met en relation la représentation avec celles présentées par d'autres auteurs du domaine. Cette thèse décrit le formalisme de la représentation et les mécanismes qui résolvent la dimension logique et la dimension algébrique de la connaissance représentée. Les mécanismes parcourent les liens définis entre les éléments de l'installation, tout en conservant les chemins d'inférences employés par ces mécanismes. Un prototype a été élaboré et plusieurs exemples sont résolus par celui-ci. [Résumé abrégé par UMI]fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Michel Veillettefr
dc.subjectDiagnostic systemsfr
dc.subjectKnowledge basefr
dc.subjectRepresentationfr
dc.subjectPredicatesfr
dc.titleReprésentation de la connaissance combinant les aspects de l'algèbre à la logique de prédicats dans un contexte de diagnostic de pannesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie mécaniquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record