Show simple document record

dc.contributor.advisorChamberland-Tremblay, Daniel
dc.contributor.authorFadjie Ngayap, Chimène Florefr
dc.date.accessioned2020-01-06T17:47:05Z
dc.date.available2020-01-06T17:47:05Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2020-01-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16347
dc.description.abstractCette recherche vise à poser les bases conceptuelles pour l’élaboration d’un code d’éthique adapté, répondant aux impératifs des professionnels du domaine de l’intelligence d’affaires et analytique en l’absence de balises actuelles encadrant l’exploitation éthique des données malgré l’engouement de plus en plus croissant pour les données. L’étude examine deux éléments. Premièrement, les principes fondateurs d’un code d’éthique dédié à l’intelligence d’affaires et analytique (IA&A) selon la perspective des professionnels. Deuxièmement, le mode de gestion à privilégier par ces mêmes professionnels. Les professionnels interrogés dans cette étude sont divisés en deux catégories selon le rôle qu’ils jouent vis-à-vis de la donnée. Il s’agit des scientifiques de données et des gestionnaires d’équipes d’IA&A. Étant donné le volume croissant d’informations recueillies et analysées au quotidien avec ou sans le consentement des individus, le comportement des professionnels doit respecter dans ce contexte le code d’éthique et de déontologie de l’entreprise afin de garantir pour les organisations leur image de marque, garder une relation privilégiée avec leur clientèle et aider à garder leur revenu, pour ne nommer que cela. Cette étude est donc une première étape vers la définition et la mise en place d’un code d’éthique et de déontologie dédié à l’intelligence d’affaires et analytique dans un contexte d’exploitation de données. DELPHI a été utilisée comme méthode de recherche principale dans cette étude. 16 professionnels ont été sollicités au premier tour. Un questionnaire contenant 5 questions leur a été acheminé. 22 formulaires ont été complétés et retournés par les professionnels à l’issue de la première itération. Un deuxième questionnaire comportant des éléments de réponses des 22 professionnels ayant retourné leur formulaire du premier tour a été envoyé ; ceci dans le but de chercher une convergence d’opinions de la part des professionnels. Finalement, 14 formulaires ont été retournés ; ce qui correspond à taux de réponses satisfaisant selon les critères de la méthodologie de recherche adoptée. Le nombre de participants minimum selon la méthode DELPHI se situant entre 7 et 18 experts. Les résultats démontrent que : - Les éléments anonymat, confidentialité, secret, intégrité, transparence et sécurité sont bien compris et sont considérés importants à l’exploitation éthique des données selon la majorité des répondants. - Le mode de gestion privilégié varie selon le rôle des professionnels vis-à-vis des données, les gestionnaires sont en grande majorité en faveur d’une gestion centralisée tandis que les avis sont partagés au sein des scientifiques de données. - Les professionnels sont unanimement en faveur d’un mécanisme de contrôle interne et automatisé et ouvert malgré des réticences à un organisme étatique pour un contrôle externe. Les implications et les contributions de la recherche sont soulignées dans le présent document.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Chimene Flore Fadjie Ngayapfr
dc.subjectÉthiquefr
dc.subjectIntelligence d'affairesfr
dc.subjectDéontologiefr
dc.subjectAnalytiquefr
dc.subjectCode de déontologiefr
dc.subjectIA&Afr
dc.subjectDonnéesfr
dc.subjectCode d'éthiquefr
dc.subjectCode d'éthique et de déontologiefr
dc.titleDétermination des priorités à considérer lors de l’élaboration d’un code d’éthique et de déontologie dans le domaine de l’IA&Afr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSystème d'information et méthodes quantitatives de gestionfr
tme.degree.grantorÉcole de gestionfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record