Show simple document record

dc.contributor.advisorCarlone, Cosmo
dc.contributor.authorBéliveau, Alain
dc.date.accessioned2019-12-06T21:15:33Z
dc.date.available2019-12-06T21:15:33Z
dc.date.created1989
dc.date.issued1989
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16311
dc.description.abstractCe travail présente une étude du comportement des propriétés optiques et structurales du composé mixte ZnxCd1-xS sous l'effet de la pression. Pour toutes les concentrations x de ces composés obtenus à partir d'une croissance par transport chimique, il est observé à partir de mesures de transmission que le gap direct augmente sous pression Jusqu'à la pression critique induisant une transition de phase. Ces résultats permettent d'investiguer l'effet de la pression sur le paramètre de courbure; une augmentation linéaire de ce paramètre avec la pression est mesurée pour la première fois. Une approche semi-empirique basée sur le modèle diélectrique est introduite pour tenter de décrire ce taux de variation. Les résultats de ce calcul s'avèrent quantitativement décevants, mais permettent malgré tout de déduire certaines orientations pour des études futures. Des mesures complémentaires portant sur l'effet de la température sur le gap direct de cette solution solide permettent de séparer la contribution de l'interaction électron-phonon de celle du changement de volume dans la variation du gap direct en fonction de la température. Il est observé que le rapport entre la contribution de l'interaction électron-phonon et l'effet total de la variation de l'énergie du gap sous température semble caractériser le type de liaison et la symétrie du cristal étudié. La pression induit une transition de phase structurale pour tous les composés étudiés. La variation de cette pression critique Pt avec la concentration x montre un comportement surlinéaire pour le ZnxCd1-xS. Deux approches sont proposées pour décrire ce comportement. Un premier modèle évalue la pression critique à partir du calcul de l'énergie de cohésion pour chaque phase cristalline du composé en se basant sur un modèle de liaisons fortes. Ce calcul prédit une variation sous-linéaire de la courbe Pt vs x dans l'approximation du cristal virtuel par le remplacement des cations par un cation moyen. Cependant, en modifiant cette approximation du cristal virtuel de façon à tenir compte de la distribution bimodale observée pour la longueur des liens interatomiques, des résultats en accord qualitatif avec les données expérimentales sont obtenus. Ces deux calculs permettent de faire ressortir les limitations de l'applicabilité d'une vision basée sur l'approximation du cristal virtuel. Un deuxième modèle basé uniquement sur des considérations thermodynamiques ajoute à la compréhension de ces limitations. Cette dernière approche donne d'excellents résultats mais nécessite cependant un paramètre ajustable. Toutefois, considérant ce paramètre comme universel à la famille II-VI, des prédictions concernant le comportement de la pression critique de transition pour les composés mixtes de cette famille peuvent être faites pour la première fois.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Alain Béliveau
dc.subjectTransitions de phase
dc.subjectSemi-conducteurs
dc.titleÉtude de l'effet de la pression sur les propriétés structurales et optiques de la solution solide Zn[x]Cd[1-x]S
dc.typeThèse
tme.degree.disciplinePhysique
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record