Show simple document record

dc.contributor.advisorBérard, Jacques
dc.contributor.authorMandziya, Nestor
dc.date.accessioned2019-12-06T17:20:42Z
dc.date.available2019-12-06T17:20:42Z
dc.date.created1998
dc.date.issued1998
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16230
dc.description.abstractLa voie de signalisation des rétinoïdes joue un rôle important dans le contrôle de la prolifération et de la différenciation cellulaires. Afin d'étudier le rôle du récepteur nucléaire de l'acide rétinoïque RARb, nous avons utilisé un modèle animal disponible au laboratoire permettant de manipuler les niveaux d'expression de ses quatre isoformes (b1, b2, b3 et b4). Comme nous l'avions prévu à partir des observations effectuées chez l'homme, une altération des niveaux d'expression du récepteur RARb augmente significativement l'incidence d'apparition des tumeurs pulmonaires chez nos souris transgéniques. Parmi les gènes cibles qui contiennent un élément de réponse à l’acide rétinoïque (RARE), plusieurs font eux-mêmes partie des gènes de la voie de signalisation des rétinoïdes. Parmi ceux-ci nous retrouvons les gènes codant pour les protéines liant le rétinol cellulaire (CRBPs) et les protéines liant l'acide rétinoïque cellulaire (CRABPs) qui sont des protéines cytoplasmiques impliquées dans le stockage, le transport, le métabolisme et la séquestration des rétinoïdes ainsi que les gènes de certaines isoformes des récepteurs nucléaires RARa2, RARb2/b4 et RARg2. Il existe donc un mécanisme important de rétroaction permettant un contrôle serré des différents acteurs impliqués dans cette voie de signalisation. Afin de déterminer si l'expression altérée de RARb, affectera les niveaux d'expression de CRABPI, CRABPII, CRBPI et des autres isoformes des RARs (RARa1, RARa2, RARg1, RARg2) et RXRs (RXRa1, RXRb1, RXRg1, RXRg2), nous avons analysé au niveau pulmonaire, les niveaux d'expression des ARNm correspondant aux gènes ci-haut cités par la technique RT-PCR semiquantitative. Les résultats démontrent qu'il y a une diminution significative du niveau d'expression de tous les gènes de la voie de signalisation des rétinoïdes, plus particulièrement ceux des récepteurs RXRs. Le récepteur RARb joue donc un rôle primordial dans le contrôle de l’expression des gènes impliqués dans la voie de signalisation des rétinoïdes.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Nestor Mandziya
dc.titleImportance du récepteur de l'acide rétinoïque RARb dans le contrôle des gènes impliqués dans la voie de signalisation des rétinoïdes
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiologie cellulaire
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record