Show simple document record

dc.contributor.advisorLehrer, Kim
dc.contributor.authorOuedraogo, Bintoufr
dc.date.accessioned2019-12-03T16:48:50Z
dc.date.available2019-12-03T16:48:50Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-12-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16201
dc.description.abstractUn sous-échantillon de 3,502 observations provenant de données panel de 7616 individus enquêtés pendant sept vagues d’enquêtes et comportant des candidats ghanéens pour l’examen de WASSCE (West African Senior School Certificate Examination) montre qu’environ 91 pourcent passe l’examen une fois et environ 35 pourcent repasse l’examen au moins une fois. Si l’éducation des parents est utilisée comme proxy pour le revenu des parents, alors on considère que ceux issus de parents ayant un niveau d’éducation inferieur à un niveau secondaire ou post-secondaire seraient considérés comme des individus à faible revenu. Les conclusions de notre analyse par les MCO montrent que la reprise de l’examen de WASSCE, au moins une fois, augmente la probabilité d’avoir une admission à l’université.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Bintou Ouedraogofr
dc.subjectReprise d’examenfr
dc.subjectWASSCEfr
dc.subjectAdmission à l’universitéfr
dc.subjectGhanafr
dc.titleLa Reprise du WASSCE et l’accès à l’Université au Ghanafr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineÉconomiquefr
tme.degree.grantorÉcole de gestionfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record