Show simple document record

dc.contributor.advisorBédard, Johanne
dc.contributor.authorFournier-Gallant, Vicky Annefr
dc.date.accessioned2019-10-10T14:51:20Z
dc.date.available2019-10-10T14:51:20Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-10-10
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16058
dc.description.abstractL’agression sexuelle (AS) est une problématique d’envergure mondiale, sévissant dans l’ensemble des strates de la société dont l’outil de prévention est l’éducation. Au Québec, le Gouvernement a actualisé en 2018 l’éducation à la sexualité dans l’ensemble de ses commissions scolaires (CS) en la rendant obligatoire. De ce fait, les enseignants se doivent de l’intégrer dans leur planification globale. Au primaire, où s’est déroulée l’étude, la thématique de l’AS est abordée en première année de chacun des cycles scolaires (1re, 3e et 5e années). À cet égard, les études menées sont restreintes de par la nouveauté entourant l’objet d’étude. Le cadre conceptuel articule le concept de sentiment d’efficacité (personnelle et collective) ainsi que le construit de représentations (cognitives et sociales). L’objectif général visait l’identification des représentations de personnels enseignants du primaire au regard de leur sentiment d’efficacité à l’égard de l’enseignement de la thématique de l’AS dans le cadre de l’éducation à la sexualité. Pour sa part, la méthodologie a mis de l’avant une méthode qualitative donnant lieu à une tâche de classement et à une entrevue individuelle semi-dirigée auprès d’un échantillon constitué de 12 enseignants du primaire oeuvrant majoritairement à la CS de la Région-de-Sherbrooke (N= 11/12) et à la CS des Sommets (N=1/12). L’analyse de contenu fait état de représentations communes et partagées par les participants à raison de 50 % de l’échantillon. Les résultats démontrent que l’enseignement de l’éducation à la sexualité, mais plus particulièrement de la thématique de l’AS, génère un sentiment d’efficacité personnelle allant de moyen à faible chez les enseignants. Ce dernier provient, entre autres, du manque de ressources ainsi que de la crainte de recevoir un dévoilement. En conséquence, des besoins de formation, de matériels conventionnels et d’outils concrets sont énoncés de leur part relativement à l’actualisation de cette thématique. Selon la documentation scientifique répertoriée, l’augmentation de ressources pourrait influer directement sur leur sentiment d’efficacité.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Vicky Anne Fournier-Gallantfr
dc.subjectÉducation à la sexualitéfr
dc.subjectAgression sexuellefr
dc.subjectEnseignement primairefr
dc.subjectSentiment d'efficacitéfr
dc.subjectReprésentationsfr
dc.titleSentiment d’efficacité : représentations de personnels enseignants à enseigner la thématique de l’agression sexuelle auprès des élèves du primaire dans le cadre de l’éducation à la sexualitéfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences de l'éducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record