Show simple document record

Other titre : L’influence de l'anticipation sur les modulations de puissance dans la bande de fréquence bêta durant la préparation du mouvement et L'effet de la variance dans les rétroactions sensorielles sur la rétention à court terme

dc.contributor.advisorBernier, Pierre-Michel
dc.contributor.authorCanaveral, Cesar Augustofr
dc.date.accessioned2019-09-11T13:53:22Z
dc.date.available2019-09-11T13:53:22Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-09-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15978
dc.description.abstractLa production du mouvement est un aspect primordial de la vie qui permet aux organismes vivants d'interagir avec l'environnement. En ce sens, pour être efficaces, tous les mouvements doivent être planifiés et mis à jour en fonction de la complexité et de la variabilité de l'environnement. Des chercheurs du domaine du contrôle moteur ont étudié de manière approfondie les processus de planification et d’adaptation motrice. Puisque les processus de planification et d'adaptation motrice sont influencés par la variabilité de l'environnement, le présent mémoire cherche à fournir une compréhension plus profonde de ces deux processus moteurs à cet égard. La première contribution scientifique présentée ici tire parti du fait que les temps de réaction (TR) sont réduits lorsqu'il est possible d'anticiper l’objectif moteur, afin de déterminer si les modulations de TR associées à l'anticipation spatiale et temporelle sont sous-tendues par une activité préparatoire similaire. Cela a été fait en utilisant l'électroencéphalographie (EEG) de surface pour analyser l'activité oscillatoire dans la bande de fréquence bêta (13 - 30 Hz) au cours de la période de planification du mouvement. Les résultats ont révélé que l'anticipation temporelle était associée à la désynchronisation de la bande bêta au-dessus des régions sensorimotrices controlatérales à la main effectrice, en particulier autour du moment prévu de l'apparition de la cible. L’ampleur de ces modulations était corrélée aux modulations de TR à travers les participants. En revanche, l'anticipation spatiale a augmenté de manière sélective la puissance de la bande bêta au-dessus des régions pariéto-occipitales bilatérales pendant toute la période de planification. Ces résultats suggèrent des états de préparation distinct en fonction de l’anticipation temporelle et spatiale. D’un autre côté, le deuxième projet traite de la façon dont la variabilité de la rétroaction sensorielle interfère avec la rétention à court terme dans l’étude de l’adaptation motrice. Plus précisément, une tâche d'adaptation visuomotrice a été utilisée au cours de laquelle la variance des rotations a été manipulée de manière paramétrique à travers trois groupes, et ce, tout au long de la période d’acquisition. Par la suite, la rétention de cette nouvelle relation visuomotrice a été évaluée. Les résultats ont révélé que, même si le processus d'adaptation était robuste à la manipulation de la variance, la rétention à court terme était altérée par des plus hauts niveaux de variance. Finalement, la discussion a d'abord cherché à intégrer ces deux contributions en revisitant l'interprétation des résultats sous un angle centré sur l'incertitude et en fournissant un aperçu des potentielles représentations internes de l'incertitude susceptibles de sous-tendre les résultats expérimentaux observés. Par la suite, une partie de la discussion a été réservée à la manière dont le champ du contrôle moteur migre de plus en plus vers l’utilisation de tâches et d’approches expérimentales plus complexes, mais écologiques aux dépends des tâches simples, mais quelque peu dénaturées que l’on retrouve dans les laboratoires du domaine. La discussion a été couronnée par une brève proposition allant dans ce sens.fr
dc.description.abstractAbstract: Motor behavior is a paramount aspect of life that enables the living to interact with the environment through the production of movement. In order to be efficient, movements need to be planned and updated according to the complexity and the ever-changing nature of the environment. Motor control experts have extensively investigated the planning and adaptation processes. Since both motor planning and motor adaptation processes are influenced by variability in the environment, the present thesis seeks to provide a deeper understanding of both these motor processes in this regard. More specifically, the first scientific contribution presented herein leverages the fact that reaction times (RTs) are reduced when the anticipation of the motor goal is possible to elucidate whether the RT modulations associated with temporal and spatial anticipation are subtended by similar preparatory activity. This was done by using scalp electroencephalography (EEG) to analyze the oscillatory activity in the beta frequency band (13 – 30 Hz) during the planning period. Results revealed that temporal anticipation was associated with beta-band desynchronization over contralateral sensorimotor regions, specifically around the expected moment of target onset, the magnitude of which was correlated with RT modulations across participants. In contrast, spatial anticipation selectively increased beta-band power over bilateral parieto-occipital regions during the entire planning period, suggesting that distinct states of preparation are incurred by temporal and spatial anticipation. Additionally, the second project addressed how variance in the sensory feedback interferes with short-term retention of motor adaptation. Specifically, a visuomotor adaptation task was used during which the variance of exposed rotation was parametrically manipulated across three groups, and retention of the adapted visuomotor relationship was assessed. Results revealed that, although the adaptation process was robust to the manipulation of variance, the short-term retention was impaired. The discussion first sought to integrate these two projects by revisiting the interpretation of both projects under the scope of uncertainty and by providing an overview of the internal representation of uncertainty that might subtend the experimental results. Subsequently, a part of the discussion was reserved to allude how the motor control field is transitioning from laboratory-based tasks to more naturalistic paradigms by using approaches to move motor control research toward real-world conditions. The discussion culminates with a brief scientific proposal along those lines.fr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Cesar Augusto Canaveralfr
dc.subjectReaction timefr
dc.subjectReaching movementsfr
dc.subjectMovement planningfr
dc.subjectElectroencephalographyfr
dc.subjectSensorimotor adaptationfr
dc.subjectVisuomotor rotationfr
dc.subjectRetentionfr
dc.subjectUncertaintyfr
dc.titleThe influence of anticipation on power modulations in the beta-band during movement planning and The effect of variance in sensory feedback on short-term retentionfr
dc.title.alternativeL’influence de l'anticipation sur les modulations de puissance dans la bande de fréquence bêta durant la préparation du mouvement et L'effet de la variance dans les rétroactions sensorielles sur la rétention à court termefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences de l'activité physiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciences de l'activité physiquefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record