Show simple document record

dc.contributor.advisorBellenger, Jean-Philippe
dc.contributor.advisorBradley, Robert L.
dc.contributor.authorLe Monier, Paulinefr
dc.date.accessioned2019-09-05T15:13:04Z
dc.date.available2019-09-05T15:13:04Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-09-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15966
dc.description.abstractEn forêt boréale, l’azote est le principal élément limitant la production primaire. Les principaux apports d’azote se font par la fixation biologique d’azote (FBA) réalisée par des cyanobactéries associées aux mousses. La FBA est limitée dans beaucoup d’écosystèmes par la disponibilité des nutriments indispensables à son fonctionnement (P, Mo, Fe). L’importance de la limitation de la FBA par les nutriments en forêt boréale ainsi que les paramètres permettant de prédire ces limitations sont encore mal connus. Cette étude vise à (i) mieux caractériser les nutriments présents dans les mousses, leurs origines (atmosphère versus sol) ainsi que leurs variations au cours de la saison de croissance et entre espèces de mousses, (ii) évaluer de manière plus systématique la limitation de la FBA par P, Mo et explorer la limitation potentielle par Fe et S et (iii) évaluer si la composition élémentaire des mousses permet de prédire la limitation de la FBA par les nutriments. Pour cela, j’ai caractérisé le contenu élémentaire de deux espèces de mousses, la FBA ainsi que la réponse de la FBA à des ajouts de nutriment sur ces deux espèces de mousses majoritairement présentes le long d’un transect sud / nord de 1000 km, partant des rives du St-Laurent jusqu’au Lac Albanel. Nous avons ainsi montré que les mousses de la forêt boréale québécoises sont pauvres en métaux et riches en P par rapport au reste du sol. Ces résultats pourraient expliquer pourquoi la FBA est limitée par les métaux (Mo) mais pas par le P en milieu boréal. Nous avons pu mettre en évidence que la litière est la source majeure de nutriments pour les mousses dans les milieux peu anthropisées et que les dépositions atmosphériques n’ont qu’une influence mineure sur la composition élémentaire des mousses. Une augmentation des dépositions atmosphériques pourrait ainsi influencer la FBA et ces limitations. Nous avons observé un gradient dans les contenus en nutriments entre le sud et le nord de la forêt boréale du Québec, mais également des variations significatives dans le contenu total en Mo et en P au cours de la saison de croissance. Cependant, ces variations ne semblent pas être corrélées aux variations de la FBA ni à sa réponse aux ajouts de nutriments (Mo, P). Nous avons confirmé que la FBA est limitée par le Mo mais pas par le P et que cette limitation est variable au cours de la saison et selon l’espèce de mousse. En effet, la limitation en Mo de la FBA n’a été observée que chez l’espèce Pleurozium schreiberi et en fin de saison de croissance. Nous avons également ii confirmé la présence d’une valeur seuil de déposition d’azote au-dessus de laquelle la FBA est inhibée. Finalement, aucune limitation de la FBA par le Fe et le S n’a été observé. Ces résultats montrent que la concentration totale en nutriments est un mauvais prédicateur de la limitation de la FBA. Une caractérisation plus poussée de la biodisponibilité des nutriments d’intérêt pour les cyanobactéries fixatrice d’azote habitants les mousses permettrait une prédiction plus efficace. Un tel outil serait important afin de mieux prédire l’impact des changements atmosphériques sur la FBA réalisées dans les mousses en forêt boréale. Les résultats montrant une contribution importante de la litière à la composition élémentaires des mousses invitent à mieux comprendre comment sont faits les transferts de nutriments entre les mousses et la litière.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Pauline Le Monierfr
dc.subjectPleurozium schreiberifr
dc.subjectPtilium crista-castrensisfr
dc.subjectFixation biologique d’azotefr
dc.subjectMolybdènefr
dc.subjectPhosphorefr
dc.subjectLimitationsfr
dc.subjectForêt boréalefr
dc.titleDistribution spatiale et temporelle des nutriments et limitations de la fixation d'azote en forêt boréale québécoisefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineChimiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record