Show simple document record

dc.contributor.advisorBalg, Frédéric
dc.contributor.advisorGaudreault, Nathalie
dc.contributor.advisorLoignon, Christine
dc.contributor.authorCharest, Jérémiefr
dc.date.accessioned2019-08-27T14:07:06Z
dc.date.available2019-08-27T14:07:06Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-08-27
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15941
dc.description.abstractLes problèmes musculosquelettiques affectent une grande partie de la population. Cela engendre des coûts importants pour les personnes atteintes et la société. Les douleurs à l’épaule sont l’une des pathologies les plus fréquentes en ce qui concerne les problèmes musculosquelettiques. Plus précisément, la tendinopathie de la coiffe des rotateurs est la principale cause de douleur à l’épaule. Cependant, cette problématique est très complexe et peut être difficile à traiter par les cliniciens en soins de première ligne, soit les médecins de famille et les physiothérapeutes. Dans le CIUSSS de l’Estrie-CHUS, malgré toutes les tentatives proposées pour aider les professionnels de santé de première ligne à traiter cette pathologie, elle reste toujours difficile à prendre en charge. Cette étude vise donc à mieux comprendre les facteurs affectant la prise en charge de la tendinopathie de la coiffe des rotateurs par les professionnels de santé de première ligne. Une recherche qualitative a été réalisée afin de mieux comprendre les facteurs affectant cette prise en charge. Quatre groupes de discussion composés d’acteurs impliqués dans la prise en charge (usager, médecin de famille, physiothérapeute et orthopédiste) ont été réalisés. Ces groupes ont eu lieu dans la région du CIUSSS de l’Estrie-CHUS (Sherbrooke et Granby). Un total de douze usagers et quinze professionnels (médecins de famille, physiothérapeutes et orthopédistes) ont participé aux différents groupes de discussion. Lors des groupes de discussion, des facteurs liés au usagers et aux professionnels, organisationnels ainsi que contextuels ont été abordés. Il y avait un animateur expérimenté qui assurait la fluidité de la discussion et que tous les thèmes étaient abordés ainsi qu’un deuxième animateur qui s’assurait de l’organisation et de la gestion des groupes de discussion. Il est ressorti des groupes de discussion que l’ensemble de ces facteurs affectent la prise en charge de la tendinopathie de la coiffe des rotateurs par les professionnels de santé. De plus, le manque de connaissance de la part des médecins de famille, la navigation dans le système de santé et le rôle de chaque acteur qui devrait être redéfini représentent des limites à une bonne prise en charge.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jérémie Charestfr
dc.subjectTendinopathie de la coiffe des rotateurfr
dc.subjectPrise en chargefr
dc.subjectProfessionnels de santé de première lignefr
dc.titleIdentifier et comprendre les éléments qui affectent la prise en charge optimale des patients avec tendinopathie de l’épaule dans le CIUSSS de l’Estrie selon la perspective des intervenants de première ligne, des orthopédistes et des patientsfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record