Show simple document record

dc.contributor.advisorSirois, Pierre
dc.contributor.authorRobidoux, Chantal
dc.date.accessioned2019-07-05T13:55:45Z
dc.date.available2019-07-05T13:55:45Z
dc.date.created1989
dc.date.issued1989
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15713
dc.description.abstractNous avons étudié la libération de thromboxane et de prostaglandine E2 par des cellules pulmonaires humaines et de cobaye. Les tissus pulmonaires ont d'abord été digérés afin d'obtenir une suspension cellulaire suffisamment importante et viable (296.6 ± 99.2 x 10 6 cellules; vabilité 78.8 ± 5.3 %). Par la suite, les cellules étaient incubées en présence ou en absence de bradykinine, de F-Met-Leu-Phe, d'ionophore de calcium (A23187), de phorbol myristate, de PAF et de leucotriènes B et D et des échantillons du milieu d'incubation étaient prélevés afin d'évaluer les quantités de thromboxane B et de prostaglandine E2 libérées par ces cellules. Des travaux de séparation des types cellulaires ont été amorcés et les mêmes stimulations ont été reproduites. Nous avons constaté que les cellules pulmonaires isolées par digestion enzymatique demeurent viables et conservent leur intégrité fonctionnelle. Elles répondent aux stimuli employés. L'examen morphologique des cellules par microscopie électronique a indiqué que l'intégrité structurale des cellules était conservée.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Chantal Robidoux
dc.titleÉtude de la libération de thromboxane B2 et de prostaglandine E2 par des cellules pulmonaires humaines et de cobaye
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplinePharmacologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record