Show simple document record

Other titre : How does the city of Shanghai take over the concept of Age-Friendly City?

dc.contributor.advisorGaron, Suzanne
dc.contributor.authorFan, Xiaoqingfr
dc.date.accessioned2019-06-25T14:10:23Z
dc.date.available2019-06-25T14:10:23Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-06-25
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15611
dc.description.abstractShanghai est l’une des grandes villes de Chine, tout comme la ville de Sherbrooke, parmi les premières villes participantes au programme Villes amies des aînés(VADA) lancé par l’OMS en 2007. L’objet de notre mémoire est de décrire, et apprécier l’implantation de VADA à Shanghai et ce, afin d’en saisir ses innovations sociales et ses limites locales. Approuvée par le comité CÉR – Lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke, la recherche qualitative comporte trois collectes de données : 1) observation exploratoire, 2) recherche documentaire et 3) entretiens semi-dirigés. Les aspects spécifiques par rapport aux déterminants sociaux et l’impact de VADA sont décrits par l’analyse de son évolution. 15 entretiens ayant 5 cadres gouvernementaux, 5 fournisseurs des services et 5 personnes âgées sont analysés par l’identification les similitudes et les différences. Les résultats montrent qu’un long processus et ses mises en œuvre circulent selon un cycle d’apprentissage par l’intermédiaire duquel se produisent l’appropriation et l’exercice de pouvoir du gouvernement, la réorganisation des structures existantes sur les micro-territoires, l’esprit d’apprentissage et l’empowerment entre les participants. Et tous les points innovants sont soutenus par une politique d’accès, appelée « Internet + ». D’autre part, il est apparu que la politique de l'enfant unique, ayant touché des millions de personnes depuis plus de 30 ans, a eu de graves effets sur la réalité démographique. À cela s’ajoutent des tentatives de fraude envers les aînés. Toutes ces limites présentent les nombreux défis que la Ville de Shanghai doit faire face.fr
dc.description.abstractAbstract: Shanghai is one of the first cities participating in the program Age-Friendly Cities (AFC) launched by WHO in 2007. This research is to describe the implementation of AFC in Shanghai in order to understand its social innovations and its local limits. Approved by the Research Ethics Board of the University of Sherbrooke, this qualitative research involved three data collections: 1) exploratory observation, 2) documentary research and 3) 15 interviews with government officials, service providers and seniors. The results show that a long process and its implementation are moving along a learning cycle and supported by a policy "Internet +", through which the appropriation and exercise of government power, the reorganization of existing structures with place-based interventions took place. But the serious impact of one-child policy and some attempts to deceive seniors present challenges.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Xiaoqing Fanfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectVilles amies des aînésfr
dc.subjectInnovation socialefr
dc.subjectVieillissement actiffr
dc.subjectApprentissage tout au long de la viefr
dc.subjectAge-Friendly Citiefr
dc.titleComment, avec ses innovations et ses limites, la ville de Shanghai s’approprie-t-elle le concept de Ville amie des aînés ?fr
dc.title.alternativeHow does the city of Shanghai take over the concept of Age-Friendly City?fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGérontologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Xiaoqing Fan
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Xiaoqing Fan