Show simple document record

dc.contributor.advisorAuray-Blais, Christiane
dc.contributor.authorMartineau, Tristanfr
dc.date.accessioned2019-06-13T15:57:16Z
dc.date.available2019-06-13T15:57:16Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-06-13
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15599
dc.description.abstractLes podocytes sont des cellules viscérales hautement différenciées. Plusieurs protéines spécifiques, telles que la podocalyxine et la podocine, peuvent être analysées pour l'évaluation de la podocyturie. Cependant, la quantification précise des protéines liées à la podocyturie est complexe et souvent peu fiable. Une méthode en chromatographie liquide ultra-performante couplée à la spectrométrie de masse en tandem a été développée et validée pour quantifier les niveaux de podocalyxine et de podocine dans le surnageant de spécimens d’urine de patients. La quantification protéique a été basée sur la mesure de la concentration équimolaire d’un peptide de la podocalyxine et de la podocine et l’utilisation de standards internes de peptides clivables. Des échantillons provenant d'urine de femmes ayant une grossesse normotensive ou hypertensive, souffrant de diabète gestationnel et de prééclampsie, des patients atteints de la maladie de Fabry (hommes et femmes) traités et non traités, de même que des hommes et des femmes contrôles ont été évalués. Les résultats de l'analyse en multiplex montrent que les concentrations de podocalyxine étaient supérieures à celles de la podocine chez l’ensemble des patients, et particulièrement élevées chez les femmes enceintes. Les femmes atteintes de prééclampsie présentaient des taux anormaux de ces deux protéines dans l’urine, avec une sensibilité plus élevée pour la podocalyxine. Des taux légèrement supérieurs de podocine ont également été observés chez les hommes Fabry, tandis que les deux protéines présentaient des niveaux élevés chez les femmes Fabry non traitées. Des corrélations ont été établies entre les niveaux de podocalyxine et de podocine et les paramètres cliniques associés à la maladie de Fabry et à la prééclampsie. Cette méthodologie novatrice permet l'analyse simultanée et précise des niveaux de podocalyxine et de podocine, tout en nécessitant une faible quantité d’échantillon d’urine. Ce projet de recherche a permis d’offrir un outil fiable pour l'évaluation de la podocyturie chez les patients.fr
dc.language.isofrefr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Tristan Martineaufr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectSpectrométrie de masse en tandemfr
dc.subjectPodocyturiefr
dc.subjectMaladie de Fabryfr
dc.subjectPrééclampsiefr
dc.subjectPodocinefr
dc.subjectPodocalyxinefr
dc.subjectUrinefr
dc.titleDéveloppement d’une méthode par spectrométrie de masse en tandem pour l’évaluation de la podocyturie chez des patients atteints de la maladie de Fabry et de prééclampsiefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences des radiations et imagerie biomédicalefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Tristan Martineau
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Tristan Martineau