Show simple document record

dc.contributor.advisorMorrison, Ken
dc.contributor.authorSoucy, Claude
dc.date.accessioned2019-05-03T18:52:27Z
dc.date.available2019-05-03T18:52:27Z
dc.date.created1987
dc.date.issued1987
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15463
dc.description.abstractLes données recueillies, à partir de l'échantillonnage estival simple de 30 lacs artificiels de la région de l'Estrie, ont servi à dresser le portrait de ces aménagements en plus d'en étudier la dynamique trophique et les impacts environnementaux. Ces réservoirs de faibles dimensions, peu profonds et productifs, possèdent des vocations esthétiques et récréatives et sont construits près de résidences permanentes ou secondaires. L'endiguement d'un cours d'eau s'avère une pratique fréquente et ne constitue pas la seule dérogation au normatif du ministère de l'environnement du Québec. Les étangs demeurent non-stratifiés en période de production et subissent les effets d'un mélange intermittent du volume d'eau. Il en résulte une resuspension des sédiments déposés ainsi que les éléments contenus dans les eaux intersticielles. Ce phénomène est principalement responsable des fortes concentrations en éléments nutritifs (azote et phosphore) mesurées à l'intérieur des lacs. La production phytoplanctonique ne montre aucune relation significative avec les concentrations de phosphore total (r = 0,360; p = 0,05). Les faibles ratios d'azote total: phosphore total (X= 3,3) et la salinité des eaux sont susceptibles, en rapport avec la littérature, d'être à l'origine d'un tel comportement. La faiblesse relative des valeurs de charge superficielle et des taux de renouvellement encourage la décantation des particules en suspension, dans les réservoirs et enrichit ces derniers via le cycle détritique. La turbidité élevée des eaux augmente la sédimentation du phosphore et hausse, par le fait même, son coefficient de rétention (R) à l'intérieur des lacs. L'absence d'une relation chlorophylle-phosphore significative représente une altération majeure à la dynamique trophique propre aux milieux lacustres. Cette constatation empêche l'utilisation des modèles de prévision du phosphore pour prédire l'état trophique d'un lac, en réponse à l'intervention humaine. Le monopole de l'écoulement de surface représente une nuisance sur le plan environnemental mais les lacs artificiels modifient peu la qualité des eaux de surface. Le respect rigoureux des normes de construction peut éviter les impacts majeurs de ces aménagements, en autant qu'elles soient élaborées en tenant compte des caractères propres aux étangs artificiels.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Claude Soucy
dc.subjectÉcologie--Québec (Province)--Estrie
dc.subjectLacs--Québec (Province)--Estrie
dc.titleCaractérisation, dynamique trophique et impacts environnementaux des lacs artificiels de la région de l'Estrie - Province de Québec
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durable
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Env.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record