Show simple document record

dc.contributor.advisorBeerli, Marc
dc.contributor.advisorMarsan, André
dc.contributor.authorBelkacemi, Khaled
dc.date.accessioned2019-04-29T18:50:03Z
dc.date.available2019-04-29T18:50:03Z
dc.date.created1986
dc.date.issued1986
dc.identifier.isbn0315361875
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15401
dc.description.abstractSPIRULINA MAXIMA est une algue bleue pluri-cellulaire microscopique qui se trouve à l'état naturel dans la zone tropicale dans l'est de l'Afrique. On procède à sa culture artificiellement en utilisant un milieu de culture composé d'engrais industriels. Ce milieu s'avère être compatible avec la bonne croissance de l'algue. Dans la culture de SPIRULINA MAXIMA, le composé le plus consommé est l'azote, assimilé sous forme de nitrates ( NO3-). Les cultures étaient réalisées en: discontinu semi-continu continu. Pour les deux premiers modes de culture, on a essayé les bouteilles de Roux, tandis que pour le mode de culture en continu, on a essayé des photobioréacteurs lamellaires. Notre deuxième point important, que nous avons abordé est: LA MODELISATION DE LA CROISSANCE. Un modèle cinétique de la croissance, mettant la phase de maintien en évidence, est proposé. Dépendamment si on considère que le rendement est constant vis-à-vis de la vitesse de croissance des micro-algues ou non, ce modèle cinétique prend différentes expressions. Le suivi de la culture en continu nous a permis de développer un modèle dynamique, capable de prédire l'état permanent atteint pour les photobioréacteurs lamellaires utilisés mettant en relief le rôle: - du taux de dilution (D) - le taux de recyclage (w) - la non-idéalité hydrodynamique des bioréacteurs - l'importance du "cross-flow" entre les zones stagnantes et actives de ses derniers. Enfin, une confrontation entre les résultats expérimentaux permet de vérifier ces modèles.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Khaled Belkacemi
dc.subjectProtéines végétales
dc.subjectCultures (Biologie)--Technique
dc.subjectSpirulines
dc.titleProduction par voie non conventionnelle de protéines à partir de la micro-algue spirulina maxima : modélisation cinétique et dynamique de la croissance
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie chimique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record