Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorDupont, Olga
dc.date.accessioned2019-04-26T20:02:27Z
dc.date.available2019-04-26T20:02:27Z
dc.date.created1984
dc.date.issued1984
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15357
dc.description.abstractLe satellite SPOT avec sa résolution améliorée (20 m.) est mieux adapté à l'étude du parcellaire de nos régions. Son cycle de passage de 26 jours pourra être efficace grâce à sa visée latérale de plus ou moins 27 degrés. Ce changement d'angle accentuera cependant le phénomène de la réflexion bidirectionnelle et apportera certains problèmes concernant la reconnaissance spectrales des cultures au sol. Nous voulons dans cette étude analyser l'information spectrale des canaux SPOT à l'aide d'histogrammes bidimensionnels et des courbes d'évolution spectrale des différentes cultures. Pour se faire nous avons dû vérifier à l'aide de classifications supervisées si une correction des effets directionnels basée sur la régression polynomiale du second degré est adéquate. Il semble que même après correction, les images gardent certaines caractéristiques attribuables aux angles de visée. Les signatures spectrales de la luzerne, du trèfle et du maïs se distinguent généralement mieux que celles des autres cultures. La différenciation des types de cultures se fait presque essentiellement à partir des canaux 2 et 3. Ces classes agricoles sont généralement trop près radiométriquement les unes des autres pour être bien définis dans le canal 1.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Olga Dupont
dc.titleLe potentiel du satellite SPOT en milieu agricole : évaluation par simulation aéroportée
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences géographiques
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record