Show simple document record

dc.contributor.advisorPaquette, Romain
dc.contributor.authorDamphousse, René
dc.date.accessioned2019-04-26T20:02:19Z
dc.date.available2019-04-26T20:02:19Z
dc.date.created1976
dc.date.issued1976
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15354
dc.description.abstractLa présente étude s'inscrit dans le cadre d'une recherche qui fut effectuée dans le milieu de vie sherbrookois et qui se rapporte à la connaissance et à la perception de l'espace urbain. La population doit aujourd'hui faire face à un phénomène contemporain, soit la croissance démesurée des villes aux dépens de la campagne. Le bâti urbain s'étale dans l'espace et les quartiers connaissent un développement accru, débordant ainsi leurs limites antérieures. Les unités administratives ne subissant que peu de modifications, il s'en suit que certains quartiers, tout en conservant les mêmes limites et faisant face à un remplissage continu de leur territoire, subissent une décroissance de leur population. D'autre part, certains quartiers voient croître leur territoire développé et construit, augmenter leur population de façon continue, et présentent une structure qui peut sembler démesurée pour le résident. Il s'en suit une complexité grandissante de l'espace urbain et la nécessité psychologique de découper l'espace pour le saisir que ce soit en "unités de voisinage" ou "espaces de vie". Nous étudierons les travaux scientifiques se rattachant plus particulièrement à notre recherche, afin de nous permettre de mieux saisir les notions de "quartier" et "espace d'action", et d'apporter des précisions pertinentes sur la cartographie cognitive de Sherbrooke. Nous nous attarderons davantage à la méthode utilisée par Martial Fauteux et les résultats qu'il a obtenus dans l'élaboration du construit général de l'espace cognitif des sherbrookois. Cette méthode a été appliquée aux quartiers de Sherbrooke, et nous tenterons de faire l'analyse des quartiers administratifs en rapport avec les quartiers "behavioraux" et de faire ressortir la non-concordance existant sur les cartes entre ces deux systèmes de quartiers, soit les quartiers dits administratifs et les quartiers correspondant aux espaces de vie.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© René Damphousse
dc.titleReprésentation cognitive de l'espace urbain : la délimitation des espaces d'action dans les quartiers de la ville de Sherbrooke
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences géographiques
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record