Show simple document record

dc.contributor.advisorHivon, René
dc.contributor.authorPrévost, Lionel
dc.date.accessioned2019-04-26T19:45:13Z
dc.date.available2019-04-26T19:45:13Z
dc.date.created1992
dc.date.issued1992
dc.identifier.isbn031576239X
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15342
dc.description.abstractLes médias mettent régulièrement en évidence diverses fautes professionnelles des policiers. Trop souvent, les critiques journalistiques sont confirmées par des recherches et des enquêtes sur ce qu'on l'on qualifie de bavures policières. Même si elles sont peu nombreuses relativement au nombre d'interventions policières, ces fautes interpellent ceux dont la responsabilité est de former les policiers. L'examen du contexte de formation des policiers du Québec nous apprend qu'il faut détenir le diplôme de l'Institut de police du Québec pour pouvoir exercer la fonction de policier au Québec. Un programme collégial de formation professionnelle des policiers était mis sur pied en 1968, et il est maintenant dispensé dans 9 collèges du Québec. Cette formation collégiale est complétée par le stage de formation à l'Institut de police. Ceux qui n'ont pas reçu cette formation collégiale en Techniques policières doivent, pour avoir accès au stage de formation à l'Institut de police du Québec, détenir une promesse d'embauche d'un service policier du Québec, réussir un cours d'appoint d'une durée de 5 semaines dispensé dans un collège et ensuite s'inscrire à la 6e session du programme de T.P. dans un collège (d'une durée de 8 semaines). Cette 6e session comprend également un stage de formation à l'Institut de police du Québec (d'une durée de 12 semaines). Une analyse du contexte policier nous permet de constater que, parmi les fonctions exercées par les policiers, celle de patrouilleur occupe plus de 80 % des effectifs policiers. Un examen de cette fonction de patrouilleur nous amène de plus à conclure que sa principale caractéristique est la résolution de problèmes. Dans le cours de son travail, le patrouilleur est confronté à divers problèmes qu'il doit résoudre rapidement. En règle générale, un patrouilleur efficace est celui qui résout les problèmes qu'il rencontre de façon responsable et autonome. Selon les cognitivistes, il existe une différence au niveau du traitement de l'information et de la résolution de problèmes entre un novice et un expert. Cette différence réside tant au point de vue des stratégies de traitement de l'information qu'a celui des connaissances (quantité et organisation). Ainsi, si l'on connaît mieux comment un policier efficace gère les problèmes qu'il rencontre, on pourra alors formuler des hypothèses sur la formation des policiers. Cette recherche pédagogique vise l'amélioration de la formation policière en tentant de cerner le comportement en ce qui a trait à l'utilisation des connaissances chez le policier novice et chez le policier expert, lorsqu'ils sont appelés à résoudre des problèmes. Des cas problèmes sont soumis à des «novices» ainsi qu'à des policiers «experts» de formation différente. L'analyse des entrevues devrait permettre d'identifier et de comprendre l'utilisation des connaissances procédurales et conditionnelles lorsque ces policiers sont appelés à résoudre des problèmes. Cette recherche est exploratoire car notre recension ne nous a pas permis d'identifier des pistes valables qui nous auraient amené à formuler une hypothèse de recherche. Notre recherche est menée en milieu naturel et l'accent est mis sur les méthodes qualitatives (interprétatives). Cette recherche (qualitative) souple dont le but est d'obtenir une compréhension préliminaire et descriptive de la situation nous permettra de préciser les premières problématiques sur la formation policière, d'émettre éventuellement des hypothèses et d'évaluer la pertinence d'études utltérieures plus systématiques sur ce sujet. On prendra note que les termes utilisés ont ceux de l'auteur.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Lionel Prévost
dc.titleÉtude exploratoire sur l'utilisation des connaissances chez les policiers novices et experts
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences de l'éducation
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record