Show simple document record

dc.contributor.advisorRostenne, Jacques
dc.contributor.authorZins, Michel
dc.date.accessioned2019-04-26T18:41:48Z
dc.date.available2019-04-26T18:41:48Z
dc.date.created1974
dc.date.issued1974
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15332
dc.description.abstractCette recherche, du domaine de la psychographie, avait pour objectif de déterminer si le profil psychographique, général ou spécifique, peut être une bonne base de segmentation, si d'autre part on retrouve le même nombre de segments spécifiques et généraux, et si les mêmes personnes se retrouvent regroupées sur la base du profil psychographique général et sur la base du profil psychographique spécifique. Il s'agissait ainsi de mesurer quelle valeur prédictive du choix de marque pouvait être obtenue de ces bases de segmentation. La recherche a été menée sur un échantillon de 150 femmes de l'agglomération sherbrookoise, avec le shampoing comme produit test. Les résultats montrent que l'on peut bien regrouper des personnes sur la base des deux profils, mais on ne retrouve pas les mêmes personnes dans les mêmes groupes. Au vu de ces résultats, un certain nombre de questions sont soulevées à propos de la psychographie, bases théoriques et méthodologie, et son utilisation possible en marketing.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Michel Zins
dc.titleLa psychographie comme base de segmentation : étude des relations entre profils généraux et spécifiques, une application
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineMarketing
tme.degree.grantorFaculté d'administration
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record