Show simple document record

dc.contributor.advisorJolicoeur, François
dc.contributor.authorGagné, Marie-Andrée
dc.date.accessioned2019-04-26T15:52:37Z
dc.date.available2019-04-26T15:52:37Z
dc.date.created1989
dc.date.issued1989
dc.identifier.isbn0315547421
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15323
dc.description.abstractAu cours des dernières années, des similitudes entre les effets neurocomportementaux de la neurotensine (NT) et ceux des neuroleptiques ont été décelées (NEMEROFF, 1980). De plus, certaines données ont soulevé la possibilité que la NT soit davantage comparable aux neuroleptiques atypiques (JOLICOEUR et coll., 1983). En effet, ces derniers, comme la NT, produisent des effets sélectifs sur l'activité motrice induite par des agonistes de la dopamine (DA). Ils diminuent l'hyperactivité locomotrice à des doses qui ne réduisent pas les stéréotypies ni n'induisent de catalepsie. L'objectif global de notre étude fut de mieux caractériser les propriétés neuroleptiques de ce peptide chez le rat. Dans une première étude, nous avons examiné l'influence sélective de la NT sur les systèmes dopaminergiques méso-limbiques en regardant les effets de celle-ci sur les hyperactivités locomotrices produites par l'injection locale de 2-amino-6,7-dihydroxy-l,2,3,4-tétrahydronaphtalène (ADTN) dans le noyau accumbens. Dans une deuxième et une troisième études, nous avons tenté de mieux définir le profil neuroleptique de la NT en examinant les effets de ce peptide sur les comportements induits par de faibles et de fortes doses d'agonistes dopaminergiques: l'apomorphine (APO) et la N-propylnorapomorphine (NPA). Dans une quatrième et dernière étude, nous avons analysé les effets de la NT sur le métabolisme de la dopamine (DA). Les résultats de l'étude avec l'ADTN indiquent que la NT exerce une influence inhibitrice sur les hyperactivités induites par l'agoniste DA, influence qui s'avère plus importante lorsque le peptide est administré dans les ventricules plutôt que dans les nucleus accumbens. Par ailleurs, lorsque des doses croissantes de NT furent opposées à de faibles concentrations d'APO ou de NPA, on obtint une réduction des comportements induits par ces agonistes (bâillements et érections péniennes). De plus, les résultats obtenus lors des expériences sur les effets du peptide envers les comportements induits par de fortes doses d'APO montrèrent que la NT peut influencer certaines composantes des stéréotypies en diminuant sélectivement les redressements sans affecter les stéréotypies orofaciales (reniflements). Finalement, lors de l'étude neurochimique, l'examen des changements dans les niveaux de DA et de ses métabolites, l'acide dihydroxyphénylacétique (DOPAC) et l'acide homovanyllique (HVA), indiqua que ceux-ci étaient augmentés significativement dans plusieurs régions, à l'exception du cortex frontal et de l'aire tegmentaire ventrale. L'étude des rapports DOPAC/DA et HVA/DA démontra une augmentation de la transmission dopaminergique suite à l'administration de NT dans plusieurs régions. En conclusion, le profil neurocomportemental et neurochimique du peptide s'apparente fortement à celui des neuroleptiques atypiques.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Marie-Andrée Gagné
dc.titleÉtude du profil neuroleptique de la neurotensine
dc.typeThèse
tme.degree.disciplinePharmacologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record