Show simple document record

dc.contributor.advisorSanche, Léon
dc.contributor.authorAyotte, Patrick
dc.date.accessioned2019-04-26T15:34:42Z
dc.date.available2019-04-26T15:34:42Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.isbn0612094367
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15305
dc.description.abstractRésumé: À l'aide d'une version améliorée de la technique de charge en surface, mise au point par J. Gamache, nous avons évalué la section efficace de charge en surface pour le CH3CI et le CH3Br, condensés sur un solide de Kr, pour la région de 0 à 10 eV d'énergie cinétique des électrons incidents. Les structures observées à haute énergie n'ont aucun équivalent dans la phase gazeuse. À basse énergie (0-3 eV), l'énergie cinétique partagée entre les fragments du canal d'attachement dissociatif (AD) CH3X + e"" -- CH3X- -- CH3 + X"" est faible, permettant à l'ion produit de rester en surface, piégé par le potentiel de polarisation. Ainsi, dans cette plage d'énergie, la section efficace mesurée devient la section efficace absolue d'AD. Nous mesurons une section efficace six ordres de grandeur supérieure à celle dans la phase gazeuse calculée par I.I. Fabrikant. Cette augmentation a été reproduite en modifiant les paramètres des matrices R pour ajouter le potentiel de polarisation au potentiel diffuseur et en modifiant la fonction d'onde de l'électron incident pour tenir compte de l'interaction à longue portée de celui-ci avec le substrat. Le modèle reproduit également bien les variations de la section efficace d'AD avec l'épaisseur du film de Kr.||Abstract: With an improved version of the surface charging technique, developped by J. Gamache, we evaluated the surface charging cross section for CH3CI and CH3Br condensed on multlayer Kr, in the 0-10 eV electron energy range. In the high energy range, the two resonances we observed have no counterpart in the gas phase. At low impact energies (0-3 eV), the kinetic energy shared by the fragments of the dissociative electron attachment (DEA) channel CH3X + e"" -- CH3X- -- CH3 + X"" is very low, allowing the ionic product to remain on the surface, where it is trapped by the surface polarization potential. Thus, in this energy range, the measured cross section becomes the absolute DEA cross section. We find that this cross section increases by six orders of magnitude over the gas phase value calculated by I.I. Fabrikant in the case of CH3C1. This large increase has been reproduced by modifying the R-matrix parameters by addition of a surface polarization potential to the scattering potential and by including the long-range e"" -substrate interaction in the incident electron wave function. The model also successfully reproduces the variation of the DEA cross section with the Kr film thickness.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Patrick Ayotte
dc.titleInfluence de la force image et de l'agrégation des molécules sur la section efficace absolue de charge en surface : cas du chlorure et du bromure de méthane
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences des radiations et imagerie biomédicale
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record