Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorAudette, Denis
dc.date.accessioned2019-04-01T18:40:08Z
dc.date.available2019-04-01T18:40:08Z
dc.date.created1986
dc.date.issued1986
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15208
dc.description.abstractL'industrie minière produit, par an, près de 75 % de tous les déchets au Québec. De plus, elle déverse au-delà de 30 millions de mètres cubes d'eaux usées par année. Comme l'Abitibi-Témiscamingue compte environ 50 % des mines québécoises, cette région subit plusieurs répercussions environnementales associées aux activités minières. Ces activités sont divisées en trois étapes principales: l'avant-production, la production et l'après-production. Durant la première étape, le promoteur évalue les possibilités techniques de l'extraction minière, les coûts ainsi que l'évaluation des incidences environnementales. A ce sujet, les mesures pour la préservation de l'environnement font partie intégrante du coût de production depuis les années soixante-­dix. La deuxième étape comprend les phases d'extraction, d'enrichissement et d'affinage. De fait, les rejets liquides miniers résultant de l'enrichissement sont les plus importants et les plus contaminés qui soient produits lors des activités minières. C'est pourquoi, l'industrie minière moderne (postérieure à 1970) tente de recycler la majeure partie de l'eau ou du moins de la jeter dans des bassins pour permettre aux particules stériles solides de se déposer. Pour sa part, la troisième étape des activités minières, soit l'après-production, consiste de nos jours à remettre les sols exploités dans un état qui permette de les réutiliser ou qui soit agréable à la vue. Par ailleurs, afin de minimiser les impacts environnementaux provenant des eaux usées produites lors des activités minières, des méthodes de traitement chimique et physique ont été expérimentées ces dernières années. Le traitement chimique a comme principaux objectifs de neutraliser les eaux de mines acides, l'enlèvement des métaux lourds ainsi que l'oxydation des composés ferriques. Quant au traitement physique, il consiste principalement à éliminer des métaux lourds par floculation et décantation les hydroxydes. De nos jours, les méthodes de traitement chimique et physique des eaux usées des mines ont été mises en application par trois techniques principales. Il s'agit des bassins à résidus, des étangs de stabilisation et des usines de traitement complet. Les deux premières techniques ont pratiquement les mêmes avantages: ils peuvent souvent être construits avec les matériaux et l'outillage miniers, ils servent souvent à stabiliser la qualité des effluents par la rétention prolongée et ils constituent souvent la seule façon pratique d'éliminer les solides. Pour sa part la troisième technique, soit les usines de traitement mécanique complet, bien que très efficace n'est utilisée que depuis quelques années en Abitibi-Témiscamingue à cause des coûts élevés d'installation et d'entretien. De fait, l'absence de traitement des effluents miniers et l'accumulation de résidus miniers au cours des ans ont causé plusieurs impacts environnementaux en Abitibi-Témiscamingue. Il s'agit principalement de la dispersion de contaminants dans l'environnement, la contamination des nappes d'eaux souterraines, l'érosion des résidus et la génération de poussières, la bioaccumulation de substances toxiques ainsi que la dégradation de l'esthétique du paysage, ce qui cause une baisse du niveau de la qualité de la vie...
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Denis Audette
dc.subjectAffaissements miniers--Aspect de l'environnement
dc.subjectEnvironnement--Études d'impact
dc.titleUn pas vers la gestion des parcs à résidus miniers en Abitibi-Témiscamingue : problématique et solutions
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durable
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Env.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record