Show simple document record

dc.contributor.advisorLaforest, Lucien
dc.contributor.advisorVobecky, Jitka
dc.contributor.authorLabrèche-Gauthier, Lise
dc.date.accessioned2019-03-22T15:47:11Z
dc.date.available2019-03-22T15:47:11Z
dc.date.created1982
dc.date.issued1982
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15182
dc.description.abstractUne intervention éducative en nutrition a été réalisée entre novembre 1980 et février 1981, dans un milieu socio-économiquement favorisé, auprès de 20 dames âgées de plus de 60 ans, autonomes, ne vivant pas en institution et se disant en bonne santé. Le projet comportait la réalisation de l'intervention avec ses objectifs propres à rencontrer ainsi que l'évaluation formative de cette intervention. L'intervention en soi devait nous permettre de démontrer qu'il était possible d'instaurer des changements significatifs dans le comportement alimentaire des personnes âgées, d'améliorer leurs connaissances et de les amener à modifier des attitudes négatives face à certains aliments. Deux évaluations, la première ayant été effectuée immédiatement après l'intervention et la deuxième 20 semaines plus tard, nous ont permis d'observer des changements significatifs dans les connaissances, les attitudes et les comportements alimentaires des participantes. Les objectifs concernant le comportement alimentaire ont toutefois été plus complètement réalisés que ceux qui étaient visés au niveau des attitudes et des connaissances. L'évaluation formative de l'intervention nous a permis de mettre en évidence les éléments qui ont contribué davantage à l'atteinte des objectifs; il s'agit de l'état d'esprit de confiance et de respect qui régnait lors des rencontres, des moyens éducatifs et des stratégies utilisées. Par contre, des éléments négatifs ont été observés; ils se sont situés surtout au niveau de la planification et de la réalisation de l'intervention. Un groupe de comparaison a été formé afin de compléter notre étude sur le comportement alimentaire des personnes âgées. Ce groupe comprenait des dames âgées de plus de 60 ans, autonomes, ne vivant pas en institution et provenant d'un milieu défavorisé. Par rapport à la diète du groupe expérimental, celle du groupe de comparaison était inférieure tant en qualité qu'en quantité. Sans avoir établi de corrélations statistiques, nous avons constaté que le revenu, l'âge, le niveau de scolarité et la santé mentale pouvaient avoir un rôle important à jouer en ce qui concerne ces différences de comportement. Enfin ces entrevues auprès des personnes âgées de milieu défavorisé nous ont permis de réfléchir sur les critères, les attitudes et les stratégies nécessaires pour assurer le succès d'une intervention éducative en nutrition dans ce milieu.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Lise Labrèche-Gauthier
dc.titleIntervention éducative en nutrition auprès des personnes âgées de Sherbrooke
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences cliniques
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record