Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorDerome, Gilles
dc.date.accessioned2019-03-22T15:46:47Z
dc.date.available2019-03-22T15:46:47Z
dc.date.created1979
dc.date.issued1979
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15168
dc.description.abstractÀ l'aide de méthodes biochimiques, nous avons isolé les cellules chromaffines de la médullo-surrénale de boeuf et démontré les points suivants : 1° L'acétylcholine (ACh) induit une forte stimulation (5 à 10 fois les niveaux de base) des sécrétions de catécholamines (CA) à partir des cellules chromaffines isolées. 2° L'effet stimulateur de l'ACh sur les sécrétions de CA est également obtenu avec la nicotine ou autres agonistes nicotiniques et est antagonisé par l'hexaméthonium. 3° L'ACh induit aussi une augmentation de 3 à 5 fois des niveaux de base du guanosine 3',5'-monophosphate cyclique (GMP cyclique ou cGMP) contenu dans cette préparation cellulaire. 4° L'augmentation du cGMP est également obtenue avec la muscarine ou autres agonistes muscariniques et est antagonisée par l'atropine. 5° L'augmentation du cGMP précédé, au point de vue temps d'incubation, la stimulation des sécrétions de CA; de même la concentration d'ACh nécessaire à l'augmentation du cGMP est plus faible que celle nécessaire à la stimulation des sécrétions de CA. 6° Ces deux phénomènes observés en présence d'ACh sont dépendants de la présence du calcium dans le milieu d'incubation. 7° L'addition d'isobutylméthylxanthine (IBMX) potentie l'effet de l'ACh sur l'accumulation du cGMP et bloque partiellement son effet stimulant sur les sécrétions de CA. 8° De même, l'addition de di-butyryl cGMP diminue la stimulation des sécrétions de CA par l'ACh. À la lumière des résultats, nos données suggèrent que l'ACh peut avoir un double effet sur la sécrétion des CA de la médullo-surrénale de boeuf: 1) A faible concentration (10 (exposant -8) à 10(exposant -6) M), il inhibe les sécrétions de CA suite à la stimulation d'un récepteur muscarinique et à l'augmentation du cGMP intracellulaire; 2)À concentration plus élevée (10(exposant-6) à 10(exposant-4) M), il provoque une libération massive des CA par l'intermédiaire d'un récepteur nicotinique présent sur les membranes des cellules chromaffines.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Gilles Derome
dc.titleRégulation de la sécrétion des catécholamines à partir des cellules chromaffines isolées de la médullo-surrénale de bœuf : rôle de l'acétylcholine et du GMP cyclique
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplinePharmacologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record