Show simple document record

dc.contributor.advisorBesnard, Thérèse
dc.contributor.advisorMartin, Alexa
dc.contributor.authorBreton, Soniafr
dc.date.accessioned2019-03-14T16:35:15Z
dc.date.available2019-03-14T16:35:15Z
dc.date.created2019fr
dc.date.issued2019-03-14
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/15119
dc.description.abstractLa présente étude s’intéresse à l’interrelation existant entre les composantes d’un système familial et à leur influence sur l’engagement paternel. Plus spécifiquement, elle vise à vérifier la relation entre le type de garde du père et la quantité de son engagement paternel ainsi qu’à vérifier la relation entre le type de garde du père et la qualité de cet engagement. Elle vise ensuite à vérifier si la satisfaction conjugale du père est associée aux deux aspects (quantité et qualité) de son engagement paternel. L’étude est transversale et porte sur 402 pères qui exercent un type de garde à temps partiel ou à temps plein auprès de leur enfant d’âge préscolaire. Deux outils de mesure ont été utilisés pour recueillir les données concernant l’engagement paternel. Les pères ont été conviés à remplir un questionnaire autorapporté. Ils ont ensuite été conviés à participer à une évaluation de l’engagement paternel à partir de l’observation de leurs interactions avec l’enfant lors d’une situation de jeu en laboratoire (observation directe). Des 402 pères formant l’échantillon global de la présente étude, 76 ont accepté de participer à la situation de jeu. Un sous-échantillon a donc été formé avec ces 76 pères ayant participé à l’évaluation de l’engagement par observation directe en plus d’avoir rempli le questionnaire autorapporté. Les analyses de régression hiérarchique effectuées pour répondre au premier objectif montrent que l’engagement des pères n’est pas associé au type de garde qu’ils exercent auprès de leur enfant. Les analyses de régression hiérarchique effectuées pour répondre au deuxième objectif montrent que la satisfaction conjugale des pères de l’échantillon global (n = 402) est associée tant à la quantité de leur engagement paternel qu’à la qualité de cet engagement. En d’autres termes, plus la satisfaction conjugale du père est élevée, plus ce dernier percevrait que la quantité de son engagement est grande et que la qualité de son engagement est élevée. Concernant les analyses effectuées avec le sous-échantillon (n = 76), les résultats révèlent l’absence d’association entre la satisfaction conjugale des pères et la qualité de leur engagement. Les résultats de ces analyses sont discutés.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sonia Bretonfr
dc.subjectEngagement paternelfr
dc.subjectType de gardefr
dc.subjectSatisfaction conjugalefr
dc.subjectPèrefr
dc.titleLa relation entre l’engagement paternel et le système familial dans lequel il se réalisefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePsychoéducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record