Show simple document record

dc.contributor.advisorGagnon, Denis J.
dc.contributor.authorSirois, Pierre
dc.date.accessioned2019-01-23T19:38:14Z
dc.date.available2019-01-23T19:38:14Z
dc.date.created1975
dc.date.issued1975
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14724
dc.description.abstractL'action hormonale de l'angiotensine II et ses dérivés a été étudiée sur deux tissus-cibles in vitro, la neurohypophyse de rat et la papille rénale de lapin, ce qui nous a permis de faire les observations suivantes : a) La neurohypophyse de rat. 1- L'angiotensine II stimule l'accumulation tissulaire d'AMP cyclique et la libération de vasopressine par des lobes neuro-hypophysaires incubés. L'analyse des deux phénomènes démontrent que le profil d'accumulation du nucléotide précède ou coïncide avec le profil de libération de la vasopressine. Cette observation suggère que le second messager proposé par Sutherland puisse être le médiateur de l'action de l'angiotensine sur la libération de vasopressine de la neurohypophyse de rat. 2- La théophylline et l'AMP cyclique dibutyrylée provoquent des stimulations variables de la libération de vasopressine dans nos conditions expérimentales et constituent des éléments supplémentaires renforçant l'hypothèse du rôle de l'AMP cyclique dans l'action de l'angiotensine II sur la neurohypophyse de rat. 3- L'angiotensine I, le décapeptide précurseur de l'angiotensine II, est aussi capable de stimuler l'accumulation d'AMP cyclique et la libération de vasopressine par la neurohypophyse de rat. L'utilisation d'un inhibiteur de la convertase, le SQ 20881, a permis de bloquer la stimulation induite par l'angiotensine I sans influencer celle induite par l'angiotensine II, suggérant que la conversion de l'angiotensine I en angiotensine II par la convertase de la neurohypophyse est essentielle à l'action du décapeptide à ce niveau. 4- Une étude de la relation structure-activité avec des analogues substitués en position 1 et 8 nous a apporté des évidences supplémentaires quant à la médiation par l'AMP cyclique de l'action de l'angiotensine sur la libération de vasopressine puisque en utilisant plusieurs dérivés de l'angiotensine II, actifs ou inactifs sur la neurohypophyse, il a été possible de remarquer un parallélisme étroit entre l'accumulation du nucléotide et la libération de vasopressine. Cette étude nous a de plus démontré l'importance des positions 1 et 8 pour l'activité de la molécule et nous donne lieu de croire à une similitude entre le récepteur de l'angiotensine II au niveau de la glande neuro-hypophysaire et celui de la périphérie. b) La papille rénale de lapin. 1- L'angiotensine II stimule d'une manière spécifique et dose-dépendante l'accumulation de l'AMP cyclique par le tissu papillaire rénal de lapin in vitro. 2- La papille rénale de lapin libère de grandes quantités de prostaglandines dans les différents milieux d'incubation étudiés. De plus, l'utilisation d'un inhibiteur de la prostaglandine synthétase nous a permis de montrer que le produit de l'incubation des papilles constitue le résultat d'une synthèse nouvelle par un tissu fonctionnel et non d'un dépôt tissulaire. 3- L'angiotensine II montre une certaine tendance à augmenter la libération de prostaglandines du tissu rénomédullaire alors que l'angiotensine I semble complètement inactive. Ces résultats ne nous permettent pas toutefois de conclure à une action (chimique) directe de l'angiotensine II au niveau de la papille rénale de lapin.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights©Pierre Sirois
dc.titleÉtude des actions neurohypophysaires de l'angiotensine II et ses dérives
dc.typeThèse
tme.degree.disciplinePhysiologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record