Show simple document record

dc.contributor.advisorSirois, Antoine
dc.contributor.authorRousseau, Guildo
dc.date.accessioned2019-01-14T14:51:31Z
dc.date.available2019-01-14T14:51:31Z
dc.date.created1973
dc.date.issued1973
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14582
dc.description.abstractHéritiers de la civilisation européenne, nous subissons inéluctablement l'influence de la France et de l'Angleterre. Mais l'Amérique du Nord nous ménage la meilleure partie de notre tempérament, et notre peuple s'apparente davantage au peuple américain, notre voisin immédiat. Un tel voisinage invite à la recherche et à l'étude. Il commande surtout de s'interroger sur le sentiment national des Canadiens français à l'égard de leurs voisins du Sud. Mais il n'est pas facile d'embrasser, d'un seul regard, tous les secteurs de la vie publique canadienne-française touchés par le voisinage américain. Des études exhaustives ont déjà montré jusqu'à quel point l'histoire politique, économique et sociale du Québec est dépendante de celle des États-Unis. Aucune étude cependant n'a encore établi comment ce sentiment national s'est manifesté à travers notre littérature ni comment nos écrivains l'ont élaboré, développé, puis diffusé selon leurs talents créateurs et selon leurs dispositions d'esprit vis-à-vis des États-Unis. Voilà ce que nous avons décidé d'entreprendre. Quelles périodes littéraires étudierons-nous? Une analyse de la production littéraire des années 1960 à 1970 aurait sans doute été des plus intéressantes à cause de l'incidence nationaliste actuelle. Un échantillonnage exhaustif parmi les oeuvres parues entre 1938 et 1960 aurait suscité les découvertes les plus inattendues sur certains écrivains ballottés entre la tradition et le progrès, entre les anciennes consignes et les orientations permises. Nous avons plutôt choisi les premiers âges de notre littérature; plus précisément, un siècle et demi d'histoire et de vie littéraires, de 1775 à 1935. Champ de recherche dont personne ne dira sans doute qu'il était trop restreint, mais que nous avons considéré comme le meilleur point de départ.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Guildo Rousseau
dc.titleL'image des États-Unis dans la littérature canadienne-française de 1775 à 1935
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record