Show simple document record

dc.contributor.advisorHébert, Raymond
dc.contributor.authorLaroui, R'Kia
dc.date.accessioned2019-01-11T15:19:08Z
dc.date.available2019-01-11T15:19:08Z
dc.date.created1981
dc.date.issued1981
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14577
dc.description.abstractDans le présent travail, une question se pose: ne serait-il pas possible de penser que les attitudes des enseignants face aux langues qu'ils utilisent découleraient des valeurs que ces langues reflètent et que le rôle de ces attitudes dans l'apprentissage scolaire est important. Rondal (1978) soutient l'idée que le succès ou l'échec de l'apprentissage scolaire dépendrait, entre autres, du comportement langagier et de l'attitude des enseignants. D'après cet auteur, l'attitude linguistique du maître est une des variables les plus importantes de l'apprentissage. Si l'attitude de l'enseignant a un effet déterminant sur le rendement de l'élève, il est légitime de croire que dans les domaines plus précis de la langue d'enseignement et de l'apprentissage d'une langue seconde, l'on ne saurait négliger d'examiner de plus près ce facteur.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© R'Kia Laroui
dc.titleAttitudes des enseignants face aux phénomènes langagiers
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences de l'éducation
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record