Show simple document record

dc.contributor.advisorTourigny, Marc
dc.contributor.advisorCouture, Mélanie
dc.contributor.authorEsseily, Nadafr
dc.date.accessioned2018-12-12T19:32:02Z
dc.date.available2018-12-12T19:32:02Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-12-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14473
dc.description.abstractCette étude vise à explorer les conséquences de l’agression sexuelle pendant l’enfance (ASE) sur l’expérience de la grossesse et de l’accouchement chez des femmes ayant vécu de telles agressions. Les objectifs de la présente étude sont : 1) de décrire comment les survivantes d’ASE vivent l’expérience de la grossesse et de l’accouchement et 2) d’identifier comment l’ASE influence l’expérience de la grossesse et de l’accouchement selon les participantes. Une étude qualitative de cas multiples a été effectuée auprès de trois mères primipares de la région de Montréal ayant une histoire d’ASE et qui ont été recrutées sur les réseaux sociaux. L’analyse thématique a été réalisée à partir des verbatims des entrevues individuelles avec les participantes et des journaux de bord. Les résultats de l’étude démontrent que la grossesse, de façon générale, est vécue comme une période stressante qui ravive des émotions négatives en lien avec les ASE, mais qui comporte également des éléments positifs. Plusieurs éléments ont été abordés par ces femmes : l’importance du couple et l’interaction avec le personnel médical, la protection du bébé et la labilité émotionnelle lors de la grossesse. La présente étude montre que l’ASE a une influence sur la grossesse en termes de préoccupations et d’acceptation concernant le sexe du bébé, l’anticipation du rôle de mère et le déclenchement des souvenirs de l’ASE chez les participantes. Quant à l’accouchement, il est également vécu à la fois positivement (sentiments de bonheur et d’accomplissement, etc.), mais aussi comme étant une expérience stressante. Le rôle des personnes soignantes à l’accouchement a aussi de l’importance pour les participantes. En effet, les professionnels de la santé peuvent rendre l’expérience rassurante ou stressante. Un certain besoin de contrôle est exprimé par les participantes à travers leur souhait d’avoir un plan de naissance. La gestion de la douleur, les effets résultant de la dynamique familiale et la perception de l’image du corps à l’accouchement font partie des éléments essentiels pour ces femmes. Quant à l’accouchement en soi, il déclenche ou non des souvenirs d’ASE. Il existe aussi des réactions au toucher du personnel soignant et des complications d’accouchement intergénérationnelles. La divulgation ou non de l’histoire d’ASE joue aussi un certain rôle. Enfin, la douleur ravive la douleur vécue lors de l’ASE. En conclusion, l’ASE affecte l’expérience de la grossesse et de l’accouchement chez les participantes. Toutefois, cela n’empêche pas que ces femmes puissent vivre les deux volets explorés dans cette étude de façon positive. La présente étude contribue à une meilleure compréhension des difficultés, lors de la grossesse et de l’accouchement, des femmes ayant vécu une ASE. Les retombées potentielles pour la pratique, dans le but de mieux soutenir ces femmes, ainsi que les avenues de recherche pour mieux approfondir la réalité de celles-ci, sont également discutées.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Nada Esseilyfr
dc.subjectAgression sexuelle pendant l'enfancefr
dc.subjectGrossessefr
dc.subjectAccouchementfr
dc.subjectDifficultés psychologiques, physiques et sexuellesfr
dc.subjectÉtude de cas multiplesfr
dc.titleExpérience de la grossesse et de l’accouchement chez des femmes ayant vécu une agression sexuelle pendant l’enfance : étude de cas multiplesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record