Show simple document record

dc.contributor.advisorLehoux, Jean-Guy
dc.contributor.authorBernard, Hugues
dc.date.accessioned2018-12-04T20:13:35Z
dc.date.available2018-12-04T20:13:35Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.isbn0612044408
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14354
dc.description.abstractLa stéroïdogénèse surrénalienne implique de nombreux enzymes faisant partie de la superfamille des cytochromes P450. La plupart de ces enzymes sont présents chez plusieurs espèces comme le rat, la souris, le boeuf, l'humain et l'hamster. Cependant leurs activités varient quelque peu d'une espèce à l'autre. Les cytochromes P450c11 et P450c18 sont les deux enzymes stéroïdogéniques les plus homologues au point de vue de leurs séquences d'acides aminés et d'acides nucléiques. Ils sont responsables entre autres des dernières modifications du cholestérol amenant à la formation de l'aldostérone. Il est connu que chez le boeuf les cytochromes P450c11 et P450c18 sont codés par deux gènes différents. Ces deux protéines possèdent toutefois des activités catalytiques similaires et sont distribuées de façons identiques dans les zones du cortex surrénalien. Une des deux protéines serait cependant plus active que l'autre pour la production d'aldostérone et également moins active pour la production de corticostérone et de 18-hydroxy-l 1-désoxycorticostérone. Chez l'humain, le rat et la souris il existe également deux protéines différentes, une codée par le gène du cytochrome P450c18 et une par celui du cytochrome P450c11. Cette dernière (P450c11) ne possède pas les activités 18-hydroxylase et 18-méthyl-oxydase nécessaires pour la transformation de la corticostérone en aldostérone, tandis que la forme protéique de P450c18 les possède. Des études préliminaires réalisées dans nos laboratoires ont démontré qu'il existait également deux protéines différentes (P450c11 et P450c18) dans la surrénale de hamster. Peu de choses étant connu chez le hamster dans ce domaine, il nous apparaît intéressant d'éclaircir cette hétérogénéité du point de vue de la biologie moléculaire. Deux ADNc codant pour les cytochromes P450c11, et P450c18 ont été obtenus de banques d'ADNc de surrénales. L'objet de ce mémoire est de caractériser l'ADNc du cytochrome P450c11 de hamster obtenu. Le clonage de celui-ci dans différents vecteurs, ainsi que la séquence et l'expression de la région codante de l'ADNc sont les éléments contenus dans ce travail. Plusieurs ADNc de P450c11 plus ou moins complets du côté 5' ont été obtenus par criblage. Les six premières bases codant pour le codon d'initiation ATG et l'acides aminé suivant n'ont pas été obtenues sur aucun de ceux-ci. Un codon ATG a donc été ajouté par mutagénèse dirigée au site de coupure du peptide signal et l'ADNc ainsi muté a été sous-cloné dans deux vecteurs d'expression, soit pKK223-3 et pRL270. Cependant, l'expression de l'ADNc de P450c11 de hamster chez E.coli n'a pu être réalisée qu'à de très faibles niveaux. Les essais enzymatiques à l'aide des substrats potentiels de la protéine n'ont donc pu être réalisés. L'obtention par la technique de PCR d'un ADNc de cytochrome P450c11 complet a été envisagée et sera réalisée par l'étudiant qui prendra la relève de ce projet. L'expression dans les cellules COS pourra par la suite être tentée.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights©Hugues Bernard
dc.titleLe Cytochrome P450c11 de surrénales de hamster : clonage, séquençage et expression de la région codante de l'ADNc chez Escherichia coli
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiochimie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record