Show simple document record

dc.contributor.advisorWeber, Joseph M.
dc.contributor.authorDiouri, Mounir
dc.date.accessioned2018-12-04T20:04:50Z
dc.date.available2018-12-04T20:04:50Z
dc.date.created1996
dc.date.issued1996
dc.identifier.isbn0612154165
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14336
dc.description.abstractLes adénovirus possèdent une protéase dont l'activité est essentielle à la production de virus infectieux. Le développement de deux tests d'activités peptidiques basés sur l'émission de la fluorescence nous a permis de caractériser certaines propriétés de la cystéine protéase d'adénovirus-2. Les effets de la stringence ionique (NaCl), de la dénaturation (urée), et des cofacteurs (ADN, pVIc) ont été étudiés avec ces essais peptidiques. Nous avons aussi démontré que l'activité de l'enzyme recombinante du mutant ts1 n'était pas thermosensible in vitro et qu'elle est de dix à quinze fois inférieure à celle de l'enzyme recombinante de type sauvage (wt) et ce indépendamment de la température. L'optimisation de ces tests d'activités a permis d'établir les paramètres cinétiques de la protéase du type sauvage et de la protéase d'une souche mutante: ts1. Les valeurs des Km des protéases wt et ts1 sont respectivement 4.69 ± 1.1 µM et 8.33 ± 1.3 µM. Le criblage de la protéase par une bibliothèque de phage contenant quinze acides aminés disposés au hasard a permis de sélectionner des ligands spécifiques. Sur 29 phages sélectionnés, sept contenaient un consensus VEGGS. Le consensus VEGGS ressemble au site de clivage mais n'est pas clivé par la protéase. Malgré l'absence d'homologie entre ce peptide VEGGS et le peptide viral pVlc (GVQSLKRRRCF), des effets similaires au pVlc ont été observés: 1) il stimule l'activité de la protéase; 2) il n'a pas d'effet sur la protéase provenant des virus; 3) il augmente l'émission de la fluorescence des résidus tryptophanes, suggérant ainsi un changement de la conformation de la protéase; 4) il inhibe l'infection du virus wt, mais augmente celle du virus ts1 à la température non-permissive; 5) l'ajout des deux peptides VEGGS et pVlc ne provoque pas d'effet synergique. La protéase d'adénovirus clive deux sites consensus (M,I,L)XGX?G ou (M,l,L)XGG?X. Le site GX?G est clivé 3-fois plus efficacement que le site GG?X sur des substrats peptidiques. Ce clivage préférentiel est aussi observé sur la protéine virale pVl qui possède les deux sites de clivage (GX?G est clivé 9 fois plus efficacement que le site GG?X) . Plusieurs évidences suggèrent un rôle biologique de ce clivage préférentiel; comme l'activation et le ciblage pour l'encapsidation de la protéase pendant l'assemblage du virus.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights©Mounir Diouri
dc.titleÉtude de la protéase d'adénovirus : caractérisation par des essais peptidiques
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineMicrobiologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record