Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorCrandall, Kathleen
dc.date.accessioned2018-11-19T21:25:01Z
dc.date.available2018-11-19T21:25:01Z
dc.date.created1981
dc.date.issued1981
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14281
dc.description.abstractCe mémoire présente et explore les problèmes qui rendirent impossible l'écriture dans les sociétés respectives des deux poètes. Gaston Miron dut faire face au problème d'une culture qui était trop traditionaliste, reposant sur les valeurs religieuses et politiques bloquant toute évolution. Le Québécois ne pouvait ainsi jouer un rôle actif et déterminant s'affirmer en tant que tel dans l'Amérique du Nord. Sa vie est déterminée par le monde anglophone qui entoure la province. Par ailleurs Dennis Lee montre le canadien anglais, participant activement à la société de l'Amérique du Nord, dirigeant le monde des affaires et de la technologie, comme un homme qui subit l'influence idéologique et culturelle des États-Unis. Influence qui l'empêche d'être lui-même de se réaliser et découvrir ses propres valeurs.
dc.language.isoeng
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Kathleen Crandall
dc.titleWriting in a colonized country : a comparative study of the writing of the poets Dennis Lee and Gaston Miron
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record