Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorCowan, Hector L.
dc.date.accessioned2018-11-19T21:24:53Z
dc.date.available2018-11-19T21:24:53Z
dc.date.created1978
dc.date.issued1978
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14278
dc.description.abstractLa présente étude a pour objet de suivre le développement de l'idée de travail et plus particulièrement de l'éthique du travail dans le roman canadien d'Antoine Gérin-Lajoie, Jean Rivard, le défricheur, jusqu'au roman de Richard B. Wright, The Weekend Man. J'ai l'intention de démontrer que non seulement l'éthique du travail est présente dans tous les romans de cette période, mais aussi que la même combinaison de facteurs conduit à des résultats éthiques très différents selon chaque époque et chaque auteur, ceci démontrant que les manifestations de l'éthique du travail peuvent varier selon des circonstances et les sociétés, mais qu'il y a toujours une éthique.
dc.language.isoeng
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Hector L. Cowan
dc.titleWork and the work ethic in the Canadian novel
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record