Show simple document record

dc.contributor.advisorChornet, Esteban
dc.contributor.authorDe Caumia-Baillenx, Bruno
dc.date.accessioned2018-11-16T20:06:37Z
dc.date.available2018-11-16T20:06:37Z
dc.date.created1982
dc.date.issued1982
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14207
dc.description.abstractL'oxydation humide est un procédé dans lequel les substances organiques en phase aqueuse sont oxydées par l'oxygène gazeux sous certaines conditions de pression et de température. Nos travaux avaient pour but d'étudier l'oxydation du premier amino-acide de la série: la glycine, dans un réacteur batch; les conditions opératoires optimales d'oxydation, ainsi que l'importance relative des paramètres et l'activité de certains catalyseurs supportés sur carbone devant être déterminées. Les études ont montré que, sans catalyseur, et malgré l'utilisation d'un grand excès d'oxygène (10 fois la quantité stoechiométrique) la glycine était difficilement oxydable à des températures inférieures à 180°C. Lors des études catalytiques, le Pt/C s'est révélé le meilleur catalyseur, viennent ensuite le Co/C le Cu/C et le Fe/C. Le Cu/C dont l'activité est semblable à celle du Co/C pour ce type de réaction favorise la formation de résidu lourd. Avec le cobalt sur matrice de carbone comme catalyseur, on a constaté que l'influence du pH sur la cinétique d'oxydation était la suivante: un milieu à pH acide (4) ou basique (9) favorise la réaction d'oxydation par rapport à un milieu neutre.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Bruno de Caumia-Baillenx
dc.subjectOxygène dans l'organisme
dc.subjectOxygène--Transport physiologique
dc.subjectGlycocolle
dc.titleOxydation humide de la glycine
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie chimique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record