Show simple document record

dc.contributor.advisorAïtcin, Pierre-Claude
dc.contributor.authorJouan, Evelyne
dc.date.accessioned2018-11-02T19:15:01Z
dc.date.available2018-11-02T19:15:01Z
dc.date.created1982
dc.date.issued1982
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14178
dc.description.abstractDe véritables montagnes de déchets s'amoncellent dans la régions minières québécoises. Le problème prenait des proportions telles que les chercheurs québécois ont décidé de trouver des solutions de longue durée. Par le passé, plusieurs compagnies minières, des chercheurs et des hommes d'affaires ont bien sûr fait des tentatives pour mettre en valeur ces montagnes de résidus. Ces efforts portaient sur des utilisations ponctuelles et rien n'avait été entrepris dans une perspective globale, peut-être en raison du manque de financement. Il aura fallu atteindre la création récente de la Société Nationale de l'Amiante, la SNA, pour assister enfin à une tentative sérieuse sur les plans scientifiques et financiers en vue de valoriser ces résidus. Afin de situer le problème dans son contexte, il faut noter que le Canada est le second producteur d'amiante au monde après l'URSS avec une production de 1 202 500 t en 1980, dont la majeure partie est extraite dans la région d'Asbestos et de Thetford Mines au Québec (1 038 700 t). Étant donné que la teneur en fibres commercialisables économiquement récupérables de ces gisements est de l'ordre de 5 à 10%, les mines d'amiante génèrent une grande quantité de résidus qui, pour l'instant, sont amoncelés sur des haldes au rythme de 15 à 20 millions de tonnes par an. On évalue à plus de 1 milliard de tonnes la quantité de résidus accumulés dans les seules régions d'Asbestos et de Thetford Mines, depuis le début de l'exploitation des mines. Or, on remarque que la composition chimique de ces déchets, si calcinés, est très proche de celle des olivines naturelles, dont l'utilisation pour fabriquer des réfractaires de forstérite (2 Mg0.Si02) est bien connue. Mais la fabrication de réfractaires ne constitue qu'un aspect particulier d'utilisation possible de résidus des mines d'amiante. Ceux-ci offrent une vaste gamme de possibilités: on peut, à partir des résidus d'amiante, extraire de la magnésie et des sels de magnésium, fabriquer des « fillers »* industrielles, des sables de fonderie, des agrégats légers, etc ... Cette possibilité de valoriser les résidus des mines d'amiante présente beaucoup d'intérêt quand on considère le développement important de cette industrie minière au Québec, ainsi que les problèmes posés par la gestion de ces déchets dont le volume est considérable. Il est cependant important de souligner que, malgré tous nos efforts, nous n'arriverons pas à "manger" ne serait-ce que la quantité de déchets produite annuellement, et que le principal mérite de la création de la SNA réside dans le fait qu'il s’agit du premier effort vraiment concerté pour valoriser ces résidus. Les résidus peuvent donc être utilisés dans de très nombreuses applications. En fait, à ce jour, toutes n'ont pas été explorées et l'utilisation des résidus reste encore très marginale. Le but de cet essai est de définir précisément ce que .sont les résidus pour nous pencher plus en détails sur la fabrication des matériaux réfractaires à partir des résidus d'amiante (briques et sable pour mortier) car celle-ci constituait la matière essentielle de notre travail de recherche. * Diluant minéral utilisé dans la fabrication des thermoplastiques.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Evelyne Jouan
dc.subjectAmiante--Technique minière
dc.subjectMatériaux réfractaires
dc.subjectMatériaux à hautes températures
dc.subjectConstruction à l'épreuve du feu
dc.subjectSilicates--Minéralogie
dc.subjectTitanates--Minéralogie
dc.titleValorisation des résidus des mines d'amiante du Québec
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durable
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Env.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record