Show simple document record

dc.contributor.advisorCouture, Mélanie
dc.contributor.authorRoberge, Maudefr
dc.date.accessioned2018-10-30T13:09:27Z
dc.date.available2018-10-30T13:09:27Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-10-30
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14100
dc.description.abstractLes soins palliatifs à domicile sont de plus en plus présents dans le système de santé et de services sociaux au Canada, une tendance qui s’observe un peu partout en Occident. Les conséquences négatives pour les aidants familiaux associées à l’accompagnement d’un proche en soins palliatifs à domicile ont été largement documentées. Néanmoins, les stratégies d’adaptation qui permettent un ajustement psychologique optimal des aidants familiaux dans ce contexte ont été peu étudiées. La présente étude s’appuie sur le modèle transactionnel du stress et du coping de Lazarus et Folkman (1984) afin d’explorer comment les aidants familiaux en soins palliatifs à domicile utilisent différentes stratégies d’adaptation en fonction des situations stressantes spécifiques rencontrées pour s’adapter sur le plan psychologique. L’étude vise également à décrire l’évolution des stratégies d’adaptation et de l’ajustement psychologique dans le temps. Dans un devis d’étude de cas multiples longitudinal, trois conjointes aidantes en soins palliatifs à domicile ont complété des questionnaires auto-rapportés et participé à des entrevues semi-dirigées. L’analyse des données effectuée selon l’approche de Miles, Huberman et Saldaña (2013) montre que les situations stressantes rencontrées relèvent principalement des efforts pour maintenir la santé du conjoint, de l’appréhension de la mort du conjoint, des difficultés financières et des enjeux relationnels liés au soutien formel et informel. Les aidantes considèrent les stratégies d’adaptation centrées sur le problème plus efficaces pour réduire leur stress, en particulier la recherche de soutien social formel et informel, suivie de la résolution de problèmes et de la confrontation. L’utilisation des stratégies d’adaptation fluctue au fil du temps. La comparaison de mesures quantitatives et qualitatives permet de constater que les aidantes semblent minimiser le niveau de stress engendré par leur rôle à travers le temps. La présente étude contribue à une meilleure compréhension des stratégies d’adaptation favorisant un ajustement psychologique adéquat des conjointes aidantes en soins palliatifs à domicile; les retombées potentielles pour la pratique, dans l’optique de mieux les soutenir à travers le processus d’accompagnement en fin de vie, sont discutées.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Maude Robergefr
dc.subjectStratégies d’adaptationfr
dc.subjectÉvénements stressantsfr
dc.subjectDevis mixtefr
dc.subjectSoins palliatifsfr
dc.subjectÉtude de casfr
dc.subjectAjustement psychologiquefr
dc.titleÉvolution des stratégies d’adaptation chez les conjointes aidantes en soins palliatifs à domicile : étude de cas multiplesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record