Show simple document record

dc.contributor.advisorLacasse, Rodolphe
dc.contributor.authorMcComb, Aanghell
dc.date.accessioned2018-10-23T15:15:34Z
dc.date.available2018-10-23T15:15:34Z
dc.date.created1971
dc.date.issued1971
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14066
dc.description.abstractL'engagement "métaphysique" est le thème de cette étude du théâtre sartrien. Pour mieux disséquer ce thème, la philosophie de Sartre, esquissée dans L'être et le néant, est utilisée comme point de départ. La première partie de la thèse traite le thème de l'engagement "métaphysique" comme partie intégrante de la condition humaine. Cependant, le but de l'engagement, une métamorphose de non-être en être, est condamné à l'échec. L'auteur va essayer de montrer aux chapitres deux et trois que l'homme sartrien n'en abandonne pas pour autant sa quête, qu'il cherche à atteindre son but absurde à travers ses actes et autrui. Il est impossible d'achever la quête de l'être, aussi dans la deuxième partie de la thèse, l'auteur montre l'homme sartrien qui prétend réussir à atteindre cet impossible à travers des conduites de "mauvaise foi". Le chapitre deux montre la feinte d'avoir atteint l'être. Dans la conclusion, l'auteur examine un élément positif de la philosophie sartrienne: la tragédie. À la fin de l'étude, l'auteur se demande si le concept sartrien de la liberté entraîne des conséquences inattendues.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Aanghell McComb
dc.titleL'engagement métaphysique dans le théâtre de Jean-Paul Sartre
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record