Show simple document record

dc.contributor.advisorPiché, Sébastien
dc.contributor.authorVachon, Véronique
dc.date.accessioned2018-10-22T20:25:55Z
dc.date.available2018-10-22T20:25:55Z
dc.date.created2018
dc.date.issued2018
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14054
dc.description.abstractCette recherche interprétative qualitative, de type expérimentation (Paillé, 2007), traite de la difficulté qu’éprouvent les étudiantes et les étudiants de Soins infirmiers à transférer leurs connaissances antérieures pour favoriser leur jugement clinique infirmier en stage. Le débreffage, utilisé comme méthode d’enseignement à l’aide de situations virtuelles avec des mannequins haute fidélité, rapporte des résultats concluants dans de nombreuses recherches. C’est pourquoi nous avons choisi comme objectif général d’expérimenter le débreffage dans un autre contexte, celui du stage, afin de favoriser le transfert des connaissances et le développement du jugement clinique infirmier. Suite à une recension des écrits portant sur les concepts du jugement clinique infirmier, du transfert des connaissances et du débreffage, nous nous sommes fixés trois objectifs spécifiques : 1. observer la mécanique du transfert des connaissances employées par les étudiantes et les étudiants lors de l’utilisation de la méthode de débreffage RAS (rassembler, analyser et synthétiser); 2. vérifier si le débreffage en stage sollicite les composantes de la pensée critique et la démarche de soins afin de favoriser le jugement clinique infirmier; et 3. valider, auprès des étudiantes et des étudiants, leur appréciation de l’activité de débreffage. L’expérimentation fut menée auprès de deux groupes d’étudiantes et d’étudiants en troisième année du programme Soins infirmiers 180.A0 au Cégep de Thetford qui effectuaient le stage intitulé : intervenir auprès d'adultes et de personnes âgées en perte d'autonomie requérant des soins infirmiers en établissement. C’est avec la méthode de débreffage RAS, qui était la plus adaptée à s’appliquer en stage, que les débreffages ont été menés sous forme de groupe de discussions focalisées. L’observation participante, réalisée durant le débreffage, a permis de compléter une grille d’observation faisant ressortir les attitudes liées à la pensée critique et leurs applications à la pratique professionnelle qui ont été sollicitées chez les étudiantes et les étudiants. Enfin, un questionnaire a permis de valider, auprès des étudiantes et des étudiants, leur appréciation de l’activité de débreffage. L’analyse et l’interprétation des résultats ont permis l’atteinte des objectifs spécifiques. Le débreffage fut une activité pédagogique propice pour observer la mécanique du transfert des connaissances. L’accessibilité aux connaissances antérieures, la mémoire et l’expérience ont été des facteurs facilitant cette mécanique. La démarche de soins, souvent utilisée inconsciemment par les étudiantes et les étudiants, semble être tributaire des processus cognitifs de la mécanique du transfert des connaissances. Quant aux attitudes liées à la pensée critique et leurs applications à la pratique professionnelle, nous avons observé qu’elles ont permis de mettre en branle l’opérationnalisation de la mécanique du transfert des connaissances lorsqu’elles étaient sollicitées en début du processus de résolution de problèmes. Les résultats du questionnaire sont positifs : ils indiquent que les étudiantes et les étudiants ont apprécié l’activité du débreffage. Ils ont mentionné que l’activité a contribué à diminuer leur stress, à développer leur jugement clinique infirmier et à favoriser le transfert des connaissances. En somme, les résultats obtenus nous permettent de croire que le débreffage utilisé en stage permet le transfert des connaissances et favorise le jugement clinique infirmier. Il nous apparait comme un outil pédagogique prometteur qui favorise l’atteinte des compétences, maximiserait les chances de réussite à l’examen de l’OIIQ et faciliterait l’intégration au marché du travail s’il était utilisé dans tous les stages du cursus de l’étudiante et de l’étudiant. Nous croyons au caractère transférable de la recherche en ce qui a trait aux méthodes de collecte de données. De plus, selon les résultats obtenus, nous estimons qu’ils pourraient être transférables à d’autres contextes similaires.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Véronique Vachon
dc.titleExpérimentation du débreffage en stage en Soins infirmiers pour favoriser le transfert des connaissances et le développement du jugement clinique infirmier
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnseignement au collégial
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Éd.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record