Show simple document record

dc.contributor.advisorBélanger, Dave
dc.contributor.authorTarini, Lia
dc.date.accessioned2018-10-22T20:25:49Z
dc.date.available2018-10-22T20:25:49Z
dc.date.created2018
dc.date.issued2018
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14049
dc.description.abstractPlusieurs recherches ont déjà abordé la thématique du transfert des connaissances en Soins infirmiers. Cependant, le tout est généralement fait avec l’intention de développer le jugement clinique ou de transférer des apprentissages techniques. L’importance de la maîtrise des connaissances d’anatomie et de physiologie dans la formation infirmière semble peu présente dans la littérature. Pourtant, la biologie, discipline contributive de ce programme de formation collégiale, est à la base de la compréhension du fonctionnement du corps humain, l’extraordinaire machine avec laquelle les infirmières et infirmiers travaillent chaque jour. Au fil des ans, les observations des enseignantes et enseignants de biologie et de Soins infirmiers du Cégep de Thetford ont fait ressortir la problématique à l’origine de ce projet. Ils ont notamment mentionné des lacunes dans l’intégration des apprentissages de biologie faits par les étudiantes et étudiants. Aussi, ils ont noté que les notions théoriques d’anatomie et physiologie semblaient difficiles à réutiliser dans un autre contexte. Dans l’optique de pallier à cette problématique, nous souhaitions mettre en place, dans les cours de biologie, un outil intégrateur qui permettrait l’enseignement de diverses stratégies d’apprentissage tout en rendant les étudiantes et étudiants actifs. Un survol de la littérature portant sur le transfert des connaissances, les stratégies d’apprentissage, le rôle de l’enseignement dans le transfert ainsi que les avantages de l’utilisation du portfolio dans le transfert des connaissances ont permis de cibler un outil qui pourrait répondre à nos besoins : le dossier d’étude. Notre recherche-expérimentation avait pour objectif général de concevoir un prototype de dossier d’étude en anatomie et physiologie, puis de l’expérimenter avec un groupe cible dans le cadre des cours de biologie de la première année du programme Soins infirmiers, et ce, dans le but de favoriser le développement de stratégies d’apprentissage facilitant le transfert des connaissances de biologie vers les cours de la discipline principale du programme. Le dossier d’étude conçu est un portfolio d’apprentissage et d’évaluation qui a permis l’enseignement explicite de stratégies aidant les étudiantes et étudiants à développer des méthodes d’étude en profondeur en plus d’avoir permis l’évaluation de certains contenus théoriques. Une collecte de données a permis de valider la perception des étudiantes et étudiants par rapport à l’efficacité du dossier d’étude pour développer des stratégies d’apprentissage favorisant le transfert des connaissances. Elle a également permis l’observation structurée de fiches d’études réalisées par les étudiantes et étudiants dans le but de déceler des indicateurs d’utilisation de stratégies cognitives d’organisation et d’élaboration. Plusieurs constats sont ressortis de l’analyse qualitative de ces données. Tout d’abord, nos conclusions rejoignent plusieurs recherches sur un point : le développement de stratégies d’apprentissage est un processus qui nécessite du temps et de l’encadrement. Bien que les étudiantes aient perçu une amélioration de leurs stratégies d’apprentissage, nos observations nous démontrent que l’utilisation du dossier d’étude sur une seule année contribue de manière limitée à l’amélioration des stratégies cognitives d’organisation et d’élaboration. En revanche, il semble davantage bénéfique pour le développement de stratégies métacognitives telles la prise de conscience de sa façon d’apprendre ou la planification. De telles conclusions ne parviennent pas à solutionner entièrement la problématique. Cependant, elles nous permettent d’envisager que l’utilisation du dossier d’étude dans la cadre des cours de biologie en Soins infirmiers peut s’avérer un outil intéressant pour débuter l’enseignement de stratégies d’apprentissage. Ces conclusions encouragent également la poursuite de l’enseignement des stratégies tout au long de la formation collégiale afin que les étudiantes et étudiants bénéficient d’une plus longue période d’encadrement pour parfaire leurs habiletés cognitives et métacognitives.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Lia Tarini
dc.titleUn dossier d'étude pour développer des stratégies d'apprentissage facilitant le transfert des connaissances des cours de biologie de première année dans le programme Soins infirmiers (180.A0)
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnseignement au collégial
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Éd.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record