Show simple document record

dc.contributor.advisorHowe, Robert
dc.contributor.authorLeblanc, Véronique
dc.date.accessioned2018-10-22T20:25:43Z
dc.date.available2018-10-22T20:25:43Z
dc.date.created2018
dc.date.issued2018
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14044
dc.description.abstractDans un contexte d’approche par compétences, guidée selon un paradigme d’apprentissage, Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien a intégré une approche par projet, réalisée en équipe, au cours de la troisième année d’étude. Le projet en question est l’organisation d’un événement. Dans le cadre du cours Organisation d’événements touristiques 2, les enseignantes et enseignants vivent une problématique au niveau de l’évaluation des apprentissages. Traditionnellement, l’ensemble des évaluations de ce cours est réalisé en équipe. De ce fait, la même note est accordée à chacun des membres du groupe. Cependant, la note de chaque étudiante et étudiant devrait refléter la nature de ses propres apprentissages, ce que les méthodes évaluatives traditionnellement employées dans ce cours ne permettent pas de préciser. Le présent essai souhaite donc répondre à la question suivante : Comment effectuer une évaluation individuelle du niveau d’atteinte de la compétence de chaque étudiante et étudiant, dans un contexte d’approche par projet réalisé en équipe, tout en respectant des critères de justice, d’équité et de crédibilité? La recension des écrits a permis d’identifier dix critères jugés importants à tenir compte lors de la planification des évaluations. Les trois premiers proviennent de la PIÉA, précisant qu’une évaluation doit être valide, crédible et équitable. De plus, les évaluations devraient idéalement se réaliser en situations authentiques et de performances. La présence d’une constante interactivité entre l’évaluateur et l’évalué favorise grandement les apprentissages. Cela permet l’observation du cheminement ou de la démarche empruntée par l’étudiante et l’étudiant, tout en intégrant continuellement les évaluations aux apprentissages. Bien entendu, le jugement professionnel est omniprésent tout au long du cheminement, car la note finale doit toujours être déterminée par l’enseignante ou l’enseignant. Enfin, bien que les apprentissages se réalisent en équipe, chaque évaluation doit permettre d’apprécier individuellement le niveau d’atteinte de la compétence. En plus de ces critères jugés essentiels, une grande cohérence est primordiale entre ce que les étudiantes et étudiants doivent apprendre, ce qui sera enseigné et, par la suite, évalué. Divers outils existent afin de guider les enseignantes et enseignants dans la planification de leurs évaluations, tel que le Tableau d’analyse et de cohérence (TAC) proposé par Howe (2017). Cette recension des écrits aura conduit à la rédaction de deux objectifs de recherche, soit la conception d’une planification de l’évaluation des apprentissages ainsi que la validation de celle-ci auprès de trois expertes et experts en évaluation. La recherche s’inscrit dans un paradigme qualitatif/interprétatif et l’approche méthodologique retenue est la recherche développement, guidée selon le modèle proposé par Loiselle et Harvey. (2009) C’est à l’aide du Tableau d’analyse et de cohérence (TAC) (Howe, 2017) qu’a été conçue la planification de l’évaluation du cours Organisation d’événements touristiques 2 à l’hiver 2018. Ce tableau a été soumis à trois expertes et experts en évaluation des apprentissages. Premièrement sondés à l’aide d’un questionnaire, ces derniers ont par la suite été interviewés individuellement afin d’approfondir leurs réponses. Cette collecte de données a permis de valider que la planification des évaluations, présentée à l’aide du TAC, répondait bien à l’ensemble des critères identifiés dans le cadre de référence. De manière unanime, les expertes et experts consultés ont démontré leur grande appréciation du travail réalisé. Aucune modification n’a été apportée suite à ces entretiens. Cependant, quelques mises en garde ont été formulées. Entre autres, la problématique de l’étudiante ou de l’étudiant travaillant en silo et ne partageant pas ses connaissances peut poser problème dans un contexte d’apprentissage réalisé en équipe. Il sera alors important pour l’enseignante ou l’enseignant de prévoir divers dispositifs, formatifs ou sommatifs, permettant de minimiser cet aspect négatif.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Véronique Leblanc
dc.titlePlanification de l'évaluation individuelle des apprentissages en contexte d'approche par projet réalisé en équipe
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnseignement au collégial
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Éd.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record