Show simple document record

dc.contributor.advisorLakhal, Sawsen
dc.contributor.authorLafortune, Anne-Marie
dc.date.accessioned2018-10-22T20:25:38Z
dc.date.available2018-10-22T20:25:38Z
dc.date.created2018
dc.date.issued2018
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14039
dc.description.abstractAbstract : The blended synchronous delivery mode offers students flexibility to access educational opportunities. In this real-time setting, the instructor is teaching in a room with face-to-face students while other students are attending from a satellite site via an online platform. Asynchronous learning activities are also taking place, usually online. In this context, just like in any delivery mode, all students should have access to equal learning opportunities; yet, studies, including this research, have found differences in face-to-face and online students’ perceptions of the community of inquiry in a blended synchronous delivery mode. The Community of Inquiry (CoI) framework was adopted as theoretical lens for this research. Developed by Garrison and Arbaugh (2007), it suggests that there are three elements essential to an educational transaction, namely the teaching presence, the social presence and the cognitive presence. Shea and Bidjerano (2010) later added a fourth presence, the learner presence. Research reveals that students who perceive all four presences to be strong are satisfied with their educational experience; however, research also shows that in a blended learning environment, there can be a difference between face-to-face and online students’ perceptions of the community of inquiry. This means that both groups can have different learning opportunities. Given that more post-secondary institutions are turning to distance education for various reasons (flexibility, access, enrolment numbers, and program diversity), it is essential to find out whether the blended synchronous delivery mode (BSDM) affects students’ perceptions of the CoI. This research lays the foundation for a Master’s thesis research project on students’ different perceptions of the CoI in a BSDM. We examine the underlying principles of effective pedagogy, such as social constructivism and the CoI, the different distance course delivery modes available, and their advantages and challenges. The literature review on face to face (F2F) and satellite students enrolled in a non-F2F course reveals that both groups may have a different perception of the CoI presences. To verify this hypothesis, a study was conducted at the Cégep de la Gaspésie et des Îles (CGÎM). Over the winter 2017 semester, participants enrolled in three different courses taught in the BSDM mode in the nursing program at the CGÎM answered a questionnaire measuring their perceptions of the four CoI presences. The questions helped gather both quantitative and qualitative data for the mixed-methods study detailed in this proposal. From a total of 45 participants, 20 were attending their course in person while 25 were at a satellite site. Using a mixed approach, this research measured and analyzed differences in face-to-face and online students’ perceptions of the community of inquiry in a blended synchronous delivery mode. To measure students’ perceptions of the four presences, we used a questionnaire elaborated by Garrison, Anderson and Archer (2000) and later revised by Shea and Bidjerano (2010). Four specific research questions were addressed. First, we looked at whether face-to-face and online students had a different perception of the distinctive elements of the teaching presence. Then, we looked at whether face-to-face and online students had a different perception of the distinctive elements of the social presence. Third, we looked at whether face-to-face and online students had a different perception of the distinctive elements of the cognitive presence. Finally, we looked at whether face-to-face and online students had a different perception of the distinctive elements of the learner presence. We examined both overall scores for each presence, as well as the distinctive elements of each of the four presences. For the first research question, we found that face-to-face participants perceived a stronger teaching presence. More specifically, they felt that the instructor better communicated course topics and due dates, that they helped them learn and provided helpful feedback. No statistical difference was found for the second research question. Our third research question revealed that face-to-face students felt more motivated to explore content-related topics than the online students, while students at the satellite site found that online discussions helped them appreciate different perspectives more than face-to-face students did. The fourth research question revealed that face-to-face students know how to evaluate the quality of their work, are aware of their strengths as well as weaknesses in a learning context, and take the time to review the material related to the work to be done - more than online students do. The results of this research suggest that in a blended synchronous delivery mode, face-to-face and students at a satellite site can have different perceptions of the four presences. This means that this type of delivery mode does not necessarily offer both groups equal learning opportunities. The teachers’ and students’ comments provide rich insight on why this may be. More work should be done on the relationship between this delivery mode and the community of inquiry. Further research may examine the emotional presence, and the relationship between the Cognitive Load Theory and the blended synchronous delivery mode. Finally, the questionnaire based on the Community of Inquiry framework elaborated in Garrison et al. (2000) and later revised by Shea and Bidjerano (2010) could be used in professional development; for example, in instances of teacher training. || Résumé : Le mode d’enseignement hybride synchrone offre aux étudiants la flexibilité d’accéder à différentes opportunités éducatives. Dans un contexte en temps réel, l'instructeur enseigne dans une salle de classe avec des étudiants face-à-face alors que d'autres étudiants assistent également à partir d'un site satellite via une plateforme en ligne. Des activités d'apprentissage asynchrones ont également lieu, généralement en ligne. Le cadre conceptuel de la communauté d’apprentissage a été utilisé pour cette recherche. Développé par Garrison et Arbaugh (2007), il suggère que trois éléments sont essentiels à une transaction éducative ; la présence enseignante, la présence sociale et la présence cognitive. Shea et Bidjerano (2010) ont ajouté plus tard une quatrième présence, la présence de l’apprenant. La recherche révèle que les élèves qui perçoivent les quatre présences comme étant fortes sont satisfaits de leur expérience éducative. Cependant, la recherche démontre également que, dans un environnement d'apprentissage hybride synchrone, il peut y avoir une différence entre les perceptions de la communauté d’apprentissage des étudiants en ligne et ceux en présentiel. Cela signifie que les deux groupes peuvent avoir différentes opportunités d'apprentissage. Étant donné que davantage d'établissements postsecondaires se tournent vers l'enseignement à distance pour diverses raisons (flexibilité, accès, augmentation du nombre d'inscriptions, et diversité des programmes), il est essentiel de déterminer si le mode d’enseignement hybride synchrone affecte la perception des étudiants. Cette recherche est dans le cadre d'un projet de maîtrise sur les perceptions des étudiants de la communauté d’apprentissage dans un environnement d'apprentissage hybride synchrone. Nous examinons les principes sous-jacents d'une pédagogie efficace, tels que le constructivisme social et la communauté d’apprentissage, les différents modes de prestation des cours à distance, ainsi que leurs avantages et leurs défis. La revue de la littérature sur les étudiants en présentiel et à distance inscrits à un cours hybride synchrone révèle que les deux groupes peuvent avoir une perception différente des quatre présences. Pour vérifier cette hypothèse, une étude a été menée au Cégep de la Gaspésie et des Îles (CGÎM). Au cours du semestre d'hiver 2017, les participants inscrits à trois différents cours enseignés en mode hybride synchrone dans le cadre du programme de soins infirmiers du CGÎM ont répondu à un questionnaire mesurant leur perception des quatre présences de la communauté d’apprentissage. Les questions ont permis de recueillir des données quantitatives et qualitatives. Sur un total de 45 participants, 20 assistaient à leur cours en personne tandis que 25 étaient à un site satellite. À l’aide d'une approche mixte, cette recherche a mesuré et analysé les différences dans les perceptions de la communauté d’apprentissage des étudiants en ligne et en présentiel dans un mode d’enseignement hybride synchrone. Pour mesurer les perceptions des élèves des quatre présences, nous avons utilisé un questionnaire élaboré par Garrison, Anderson and Archer (2000) et révisé par Shea et Bidjerano (2010). Quatre questions de recherche spécifiques ont été abordées. Premièrement, nous avons examiné si les étudiants en présentiel et en ligne avaient une perception différente des éléments distinctifs de la présence enseignante. Ensuite, nous avons examiné si les étudiants en présentiel et en ligne avaient une perception différente des éléments distinctifs de la présence sociale. Troisièmement, nous avons examiné si les étudiants en présentiel et en ligne avaient une perception différente des éléments distinctifs de la présence cognitive. Enfin, nous avons examiné si les étudiants en présentiel et en ligne avaient une perception différente des éléments distinctifs de la présence de l'apprenant. Nous avons examiné les moyennes pour chaque présence, ainsi que les éléments distinctifs de chacune des quatre présences. Pour la première question de recherche, nous avons constaté que les participants en présentiel percevaient une présence enseignante plus forte. Plus précisément, ils ont estimé que l'instructeur communiquait mieux les sujets et les dates d'échéance des cours, qu’il les avait aidés à apprendre et qu’il avait fourni des commentaires utiles. Aucune différence statistique n'a été trouvée pour la deuxième question de recherche. Notre troisième question de recherche a révélé que les étudiants en présentiel se sentaient plus motivés à explorer des sujets liés au contenu que les étudiants en ligne, tandis que les étudiants du site distant trouvaient plus que les étudiants en présentiel que les discussions en ligne les aidaient à apprécier différentes perspectives. La quatrième question de recherche a révélé que les étudiants en présentiel savent évaluer la qualité de leur travail, qu’ils sont plus conscients que les étudiants en ligne de leurs forces et de leurs faiblesses dans un contexte d'apprentissage, et qu’ils prennent plus le temps d'examiner le matériel lié au travail à faire. Les résultats de cette recherche suggèrent que dans un mode d’enseignement hybride synchrone, les étudiants en ligne et en présentiel peuvent avoir des perceptions différentes des quatre présences. Cela signifie que ce type de mode d’enseignement n'offre pas nécessairement aux deux groupes des opportunités d'apprentissage égales. Les commentaires des enseignants et des élèves aident à mieux comprendre ces différences. Plus de travail devrait être fait sur la relation entre ce mode d’enseignement et la communauté d’apprentissage. Des recherches plus approfondies pourraient examiner la présence émotionnelle, et la relation entre la théorie de la charge cognitive et le mode d’enseignement hybride synchrone. Enfin, le questionnaire basé sur le cadre conceptuel de la communauté d’apprentissage élaboré par Garrison et al. (2000) et révisé par Shea et Bidjerano (2010) pourrait être utilisé dans un cadre de développement professionnel ; par exemple, dans les cas de formation des enseignants.
dc.language.isoeng
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Anne-Marie Lafortune
dc.subjectOnline teaching and learning
dc.subjectCommunity of inquiry
dc.subjectTeaching presence
dc.subjectSocial presence
dc.subjectCognitive presence
dc.subjectLearner presence
dc.subjectStudent perceptions
dc.subjectBlended synchronous learning environment
dc.subjectBlended synchronous delivery mode
dc.subjectCourse design
dc.subjectPedagogy
dc.subjectBest practices
dc.subjectWeb-based instruction
dc.subjectDistance education
dc.subjectSocial constructivism
dc.subjectEnseignement et apprentissage en ligne
dc.subjectCommunauté d'apprentissage
dc.subjectPrésence enseignante
dc.subjectPrésence sociale
dc.subjectPrésence cognitive
dc.subjectPrésence des apprenants
dc.subjectPerceptions des apprenants
dc.subjectPerceptions des étudiants
dc.subjectEnvironnement d'apprentissage synchrone hybride ou mixte
dc.subjectMode synchrone ou mixte
dc.subjectPédagogie
dc.subjectMeilleures pratiques
dc.subjectEnseignement basé sur le Web
dc.subjectÉducation à distance
dc.subjectConstructivisme social
dc.titleLes différentes perceptions étudiantes de la communauté d'apprentissage dans un contexte d'enseignement hybride synchrone
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnseignement au collégial
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Éd.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record