Show simple document record

dc.contributor.advisorGiroux, Robert
dc.contributor.authorKarsenti, Patrick
dc.date.accessioned2018-10-22T19:06:02Z
dc.date.available2018-10-22T19:06:02Z
dc.date.created1983
dc.date.issued1983
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/14020
dc.description.abstractPeu de livres (une quinzaine) ont été consacrés exclusivement à G. Brassens relativement à l'engouement qu'il déclenche dans la population française. Bien sûr, Brassens fait la manchette de nombreuses revues et se voit citer abondamment dans des ouvrages réservés à la chanson. Quelques thèses ont par ailleurs été entreprises sur notre auteur ("Étude du style et des images dans le texte de Brassens" en 1962, "Valeurs expressives du français dans la chanson moderne" en 1963, etc.); thèses qui se cantonnent presque toutes dans une analyse sémiotique de son oeuvre. Personne, à notre connaissance, n'a effectué de longs travaux sur le phénomène Brassens en se basant par exemple sur les études de Pierre Bourdieu à propos du champ de production littéraire. Cette perspective théorique demeure originale et intéressant dans la mesure où, de nos jours, un combat prend forme entre ce qui est jugé "littéraire" et ce qui est appelé "para-littéraire". Nous souhaitons, au cours de notre démarche, faire le tour du problème suivant: est-ce que la chanson (celle de Brassens en l'occurrence) peut être retenue comme de la littérature?
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Patrick Karsenti
dc.titleLe phénomène G. Brassens dans le contexte socio-culturel français
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record