Show simple document record

dc.contributor.advisorDeslongchamps, Pierre
dc.contributor.authorBeaulieu, Normand
dc.date.accessioned2018-10-22T18:25:30Z
dc.date.available2018-10-22T18:25:30Z
dc.date.created1980
dc.date.issued1980
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13984
dc.description.abstractCette thèse se divise en deux parties. Dans la première partie, nous rapportons des faits expérimentaux nouveaux concernant la réaction d'hydrolyse. Ces résultats confirment la théorie stéréoélectronique dont la règle est la suivante: il y a coupure d'un lien carbone-oxygène avec assistance stéréoélectronique lorsque les deux hétéroatomes de l'intermédiaire tétraédrique possèdent chacun une paire d'électrons non-liants orientée de façon antipériplanaire au groupe 0-alkyle partant. Nous rapportons des preuves expérimentales rigoureuses en faveur de cette théorie. Nous présentons ensuite une étude de la réactivité d'orthoesters cycliques qui nous permet de compléter et de généraliser la théorie stéréoélectronique. Dans la seconde partie, nous présentons nos travaux sur la synthèse d'un dérivé du triquinacène qui pourrait être un intermédiaire clé dans la synthèse totale du dodécaédrane.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Normand Beaulieu
dc.subjectStéréochimie
dc.subjectComposés organiques--Synthèse
dc.titleNouvelle évidence en faveur du contrôle stéréoélectronique. Progrès vers la synthèse totale du dodécaedrane
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineChimie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record