Show simple document record

dc.contributor.advisorMurray, Rodrigue
dc.contributor.advisorJones, Peter
dc.contributor.authorPetit, Denis
dc.date.accessioned2018-10-19T18:06:55Z
dc.date.available2018-10-19T18:06:55Z
dc.date.created1981
dc.date.issued1981
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13899
dc.description.abstractCe rapport a pour objectif de fournir au lecteur un ensemble d'informations sur le problème de la gestion des huiles usées, produites sur des chantiers qui, comme ceux du territoire de la Baie James, sont situés dans des régions très éloignées des différentes zones industrialisées du pays. Afin de prévoir le volume d’huiles usées produit sur un chantier, on a établi différents modèles. Un seul de ces modèles, celui qui établit une corrélation entre l’ effectif d'un chantier et la quantité d'huiles usées produite sur ce même chantier, nous a donné des résultats satisfaisants. Les huiles usées sont principalement utilisées de trois manières. Elles peuvent soit être recyclées, soit utilisées comme combustible ou épandues sur les routes comme abat-poussière. Le recyclage des huiles usées est de loin la solution la plus attrayante du point de vue environnemental. Toutefois en raison de l'éloignement des chantiers et des coûts de transport, cette solution est difficilement acceptable sur le plan économique et ne peut pas être retenue. L'utilisation des huiles usées comme abat-poussière qui est dépourvue d'intérêt sur le plan économique pose un problème sérieux de contamination pour le milieu. Cette solution qui est celle que l'on utilise présentement sur les chantiers devrait donc être abandonnée. La troisième et la dernière possibilité, l'utilisation comme combustible est de loin la plus intéressante du point de vue économique mais pose un problème de pollution de l'air. Toutefois ce problème n'est pas un obstacle majeur à cette pratique dans le cas où les huiles brûlées sont relativement peu contaminées, ce qui d'après les résultats d'analyse semble être le cas des huiles usées produites sur le territoire de la Baie James. C'est donc cette solution que nous recommanderons pour la gestion des huiles usées sur les territoires de la Baie James.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Denis Petit
dc.subjectSociété de développement de la Baie James (Québec)
dc.subjectPétrole--Aspect de l'environnement--Québec (Province)--Baie-James
dc.subjectHuiles usées--Recyclage--Aspect de l'environnement--Québec (Province)--Baie-James
dc.titleLe problème de la gestion des huiles usées pour la Société d'énergie de la Baie James
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durable
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Env.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record