Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorNéron, Martine
dc.date.accessioned2018-10-19T17:20:46Z
dc.date.available2018-10-19T17:20:46Z
dc.date.created1982
dc.date.issued1982
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13878
dc.description.abstractBeaucoup de notions importantes ont été apportées par des linguistes comme Ducrot, Culioli, Gazal, etc., concernant les faits de causalité et l'étude plus précise de certains morphèmes. Mais ceux-ci n'ont jamais traité globalement de la causalité; la relation causale a été utilisée par eux de façon accessoire. D'un autre côté, les grammairiens ont traité globalement de la causalité mais sans l'aide d'une charpente théorique précise. Nous pouvons maintenant mettre ces études en relation et étendre les travaux théoriques des linguistes à un domaine complexe. Notre but n'est pas de régler une fois pour toutes le problème de la causalité. Nous voudrions simplement, à la suite des critiques que nous avons apportées aux ouvrages généraux, commencer l'étude de la causalité en tant que système, et plus précisément en tant que système argumentatif, fonctionnant quotidiennement, présentement, dans une langue régionale donnée: le français du Québec. Nous disons bien que nous allons commencer l'étude de la causalité. Il serait peut-être plus juste de dire que nous allons l'introduire. En tous cas, nous n'étudierons de façon plus complète que la partie sémantique du système morphologique de la relation causale.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Martine Néron
dc.titleÉtude de quelques morphèmes exprimant la relation de causalité
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLinguistique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record