Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorLebrun, Josée
dc.date.accessioned2018-10-19T17:20:29Z
dc.date.available2018-10-19T17:20:29Z
dc.date.created1985
dc.date.issued1985
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13872
dc.description.abstractLe cours Lettres-Sciences nous semble un objet d'étude intéressant car il est représentatif de la mentalité qui présidait à l'instruction des filles pendant toute la première moitié du XXe siècle au Québec. Parce qu'on croyait en une nature féminine, on jugeait nécessaire de développer des cours féminins semblables à ceux des garçons, mais allégés dans l'organisation et le contenu des matières. L'examen de cette ressemblance et de cette différence nous guidera dans notre recherche. Dans notre premier chapitre, nous aborderons l'évolution du système scolaire québécois entre 1908 et 1960, pour mieux situer le cours Lettres-Sciences dans l'ensemble du milieu éducatif. Parce que cette évolution s'inscrit dans un moment social donné, nous dresserons également un bref portrait du contexte historique global. En cernant davantage notre sujet, nous traiterons dans notre deuxième chapitre de l'origine du cours Lettres-Sciences, des buts fixés par ses fondateurs, des étapes survenues dans l'élaboration de ce cours, et ce autant pour la région de Montréal que celle de Québec, ces deux régions ayant eu des processus distincts. Les programmes du cours Lettres-Sciences feront l'objet de notre troisième chapitre. Nous analyserons ainsi, de décade en décade, les changements survenus dans le programme. Nous serons par la suite en mesure d'établir une comparaison entre le cours Lettres-Sciences et son équivalent masculin. Notre dernier chapitre sera réservé à l'étude de la clientèle du cours Lettres-Sciences. Combien de jeunes filles ont suivi ce cours? Où étaient situés les pensionnats qui ont offert ce programme? Quelle était l'origine sociale de cette clientèle? De plus, nous comparerons l'évolution de la clientèle de Lettres-Sciences à celle des autres programmes féminins, afin de le situer dans un ensemble. Ce sont là des questions auxquelles nous tenterons de répondre.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Josée Lebrun
dc.titleLe cours Lettres-Sciences 1916-1960
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineHistoire
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record