Show simple document record

dc.contributor.advisorLatulippe, J. G.
dc.contributor.authorPelletier, Yvon
dc.date.accessioned2018-10-19T17:19:26Z
dc.date.available2018-10-19T17:19:26Z
dc.date.created1970
dc.date.issued1970
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13854
dc.description.abstractNous avons choisi d'étudier la relation entre le coût et la taille des universités canadiennes; de plus, nous tenterons de déterminer la taille optimum. Un tel problème mérite d'être abordé principalement pour deux raisons: il est normal de se demander si les ressources consacrées à l'éducation supérieure sont utilisées efficacement, et il est indispensable de pouvoir appuyer les décisions engageant l'avenir sur une meilleure connaissance des faits. Dans le premier chapitre, nous passerons en revue une partie de la littérature traitant de l'économie de l'éducation. Nous examinerons dans le deuxième chapitre, ce que la théorie économique nous enseigne au sujet de la relation entre le coût et la taille d'une firme. Nous verrons dans le troisième chapitre, les définitions, les problèmes et les limitations des principales variables employées. Le modèle économique fera l'objet du quatrième chapitre. Après avoir analysé les résultats dans le cinquième chapitre, nous présenterons les principales conclusions et les principales recommandations.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Yvon Pelletier
dc.titleTaille optimum des universités canadiennes
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineÉconomique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record