Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorFortier, G. Jean
dc.date.accessioned2018-10-19T17:19:12Z
dc.date.available2018-10-19T17:19:12Z
dc.date.created1971
dc.date.issued1971
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13850
dc.description.abstractPour voir plus clair sur le sens que le gouvernement donne à la participation, nous voulons dégager l'aspect du pouvoir des citoyens et des conseils municipaux dans ce processus de réforme engagé par le gouvernement. Ainsi nous tentons de répondre aux questions suivantes: qu'en est-il de la participation et de la consultation gouvernementale en réalité dans ce changement majeur au niveau municipal? Est-il possible que le gouvernement donne du pouvoir aux deux autres acteurs avec lui dans cette affaire, à savoir les citoyens et les conseils municipaux? Tout au moins donne-t-il des moyens pour que ces derniers puissent exercer du pouvoir? Ces réponses devraient aider à orienter des actions futures visant à la participation des citoyens aux choses publiques-locales. Dans ce processus de réforme municipale faut-il croire en la consultation gouvernementale? quel sens faut-il lui donner? comment faut-il comprendre les discours et les écrits gouvernementaux sur la participation? Quant à l'action à entreprendre à la suite de notre étude, peut-on se situer dans une stratégie collaborative ou participationiste si l'on poursuit des objectifs de donner plus de pouvoir à la population?
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© G. Jean Fortier
dc.titleRegroupement municipal et participation
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineTravail social
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Serv. soc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record