Show simple document record

dc.contributor.advisorFerland, Robert
dc.contributor.advisorChung, J.
dc.contributor.authorFréchette, Pierre
dc.date.accessioned2018-10-19T17:17:32Z
dc.date.available2018-10-19T17:17:32Z
dc.date.created1967
dc.date.issued1967
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13822
dc.description.abstractDepuis la fin de la seconde guerre mondiale, l'intérêt dévoué au développement économique des pays sous-développés a porté plusieurs économistes à s'interroger sur ce que devrait être l'allocation rationnelle, efficace, et optimale des ressources d'investissement dans un contexte de développement économique. Jusqu'à cette époque, l'étude de l'allocation des ressources d'investissement avait été un sous-produit de la théorie de la détermination des prix. Face au problème du développement économique, il fallait plutôt une théorie de l'allocation optimale des ressources d'investissement pour promouvoir ce développement économique. De nombreux critères d'investissement sont tirés des travaux, théoriques et pratiques, de ces économistes. Cette thèse a pour but d'étudier comparativement certains de ces critères; plus précisément, ceux avancés par les professeurs Chenery, Galenson et Leibenstein, Eckstein, et Hirschman. Plusieurs autres critères, entre autres les versions améliorées et éprouvées des critères choisis, auraient pu être analysés. Les critères sont légion; le livre d'Abraham-Frois en est la manifestation la plus éclatante. Mais les travaux des auteurs susmentionnés ont été choisis parce que tous quatre sont des travaux de base dans l'étude de l'allocation des ressources d'investissement. D'une part, les critères des professeurs Chenery, Galenson et Leibenstein, et Eckstein ont été élaborés chronologiquement dans cet ordre; ils se complètent mutuellement et forment un ensemble cohérent. Leur développement illustre bien le processus de perfectionnement de la connaissance en science économique. D'autre part, l'étude du critère du professeur Hirschraan, qui est d'un tout autre ordre, nous permet de faire ressortir les principales caractéristiques des quatre critères par comparaison et aussi de critiquer la notion même de "critère d'investissement".
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Pierre Fréchette
dc.titleAnalyse comparative de certains critères d'investissement en pays sous-développés
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineÉconomique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record